RSDOUBLAGE
contactez-nous

Henry-David Cohen

• Genres:
Voix Adolescent garçon, Voix Jeune adulte homme, Voix Adulte homme
• Tonalité:
Medium
• Langues parlées:
Anglais avec accent américain, Espagnol
• Accents:
Arabe, Espagnol, Italien

Doublage

série
2007/2015
Inspecteur Lewis (Titus Mortmaigne)
série
2020
Mrs. America (Hamilton Jordan)
série
2005/2020
Esprits Criminels (Walter Patterson)
série
2013
The White Queen (Richard Grey)
série
2014
série
2004/2013
série
2010/2015
Louie (Brian)
télévision, VOD & DVD
2012
série
2009/2020
Modern Family (Docteur)
série
1965/....
télévision, VOD & DVD
1994
Où sont mes enfants ? (David à 18 ans)
série
2006/2014
télévision, VOD & DVD
2007
Conséquences (Randy Newell)
série
2019/....
Vienna Blood (Bauer)
série
2015/2017
cinéma
2019
série
2011/....
série
2005/2007
cinéma
2010
Neds (Casper)
cinéma
2006
Alpha Dog (Pick Giaimo)
télévision, VOD & DVD
2011
Philtre d'amour (Rudi Fingerhut)
télévision, VOD & DVD
2012
Beach Shark (Petit ami de Nikki)
série
2007/2017
série
2015
série
2010/....
Sherlock (Karim)
série
2011/2015
Jessie (Malcolm)
télévision, VOD & DVD
2009
My Father's Will (Fred Evans)
télévision, VOD & DVD
2015
série
2009/....
NCIS : Los Angeles (Omar Alvares)
cinéma
2012
Reality (Barman)
série
2012
Awake (Uniform)
série
2003/....
série
2016/2018
série
2010/2011
cinéma
2005
A History of Violence (Bobby Singer)
télévision, VOD & DVD
2013
télévision, VOD & DVD
2013
série
2008/2014
True Blood (Sam jeune)
série
2004/2010
Lost, les disparus (John Locke)
série
2014/2017
Night Shift (Cuisinier du Food Truck)
cinéma
2007
Il sole nero (Fratello Salvo)
série
2010/2011
série
2010
The Big C (Etudiant)
télévision, VOD & DVD
2011
télévision, VOD & DVD
2016
série
2015
cinéma
2009
Sin nombre (Orlando)
télévision, VOD & DVD
2011
série
2009/....
Gamin
animation
1997/2007
Gamin défoncé
animation
1997/2007
Gryf "Création de voix"
animation
2017
Ninja Nerd
animation
1996/2003
Roby
animation
2014

Voix

Bandes-annonces
Agenda glisse (MCM)
Documentaire
Antron Brown (Occasions à saisir)

Formation

Atelier Premier Acte (Cours de Francine Walter)
Stage actor's studio en anglais avec Hedy Sontag (travail sur l'oeuvre de T. Williams)
Initiation à la cascade
2007/2008 : Tour du monde en solitaire
Stage de jeu masque et commedia dell'arte: autonomie artistique du comédien avec L. Jaime-Cortez (théâtre du hibou)

Cinéma

"K Contraire" réalisé par S. Marx
"Les derniers parisiens" réalisé par Hamé et Ekoué
"Marseille" réalisé par K. Merad
"L'amour dure trois ans" réalisé par F. Beigbeder
"Arthur et les minimoys" réalisé par L. Besson
"Futilités" réalisé par R. Young
"L'envol" réalisé par S. Suissa
"Terminale" réalisé par F. Girod

Courts et moyens métrages

"Hôtel des Acacias" Collectif de Grenoble
"Merci Albert" réalisé par S. Boutet
"Face ou Pile" réalisé par P. Chesnais
"Décollons les étiquettes" réalisé par El Diable et T. Seddak
"The Green room" (en Anglais) réalisé par J. Honeycutt
"Décalages" réalisé par A. Peilloux
"Interminable" réalisé par R. Bitane

Langues

Anglais (bilingue)
Espagnol (courant)
Portugais (bon niveau)

Musique

Batterie (bon niveau), percussions, guitare, harmonica

Publicités

"Seven Up" réalisé par T. Marshall
"Fanta" (fausse pub) réalisé par A. Godard
"Eau Sidi Harazem" (Maroc) réalisé par B. Resnais
"Marie" réalisé par E. Rochant
"Massa" réalisé par Y. Guetta
"Max et Cléo" (spot interactif contre les addictions) réalisé par B. Stora & J. Gonthier
"Orange" réalisé par Ludovik

Radio

"Les dépossédés" de R. Mcliam / Wilson M. Meerson
"L'amour en 4 tableaux" de L. Bärfuss / M Zahnd
"Femina Marquez" de V. Larbaud / M. Meerson
"Les enfants parfaits" de M. Bellot / C. Aussir
"Kafta sur le rivage" de K. Murakami / M. Gateau
"Daurades et sangliers" de S. Fillières et Y. Coridian / C. Aussir
"Portraits cachés" de Y. Pagès / J. Taroni
"Guerre et paix" de L. Tolstoï / C. Aussir
"Hard times" de S. Terkel / M. Gateau
"Kalachnikol" de C. Klomp / C. Aussir
"Bienvenue à l’âge de pierre" de C. de Kergariou / C-B Sugy
"J'attends de voir passer un pingouin" de G. Brisac / L. Egorof
"Le Fabuleux destin d'Herminie Cadolle" de C. Haquet et B.Lalanne / F. Christophe
"Réunions" de T. Noui / C. Aussir
"Lorenzaccio" de A de Musset / M. Sidoroff
"La dernière enveloppe" de P. Garbit / L. Egoroff
"Genre gothique" de P. Senges / C-B Sugy
"Auto-stop" de L. Malot / F. Christophe
"Pedro Paramo" de J. Rulfo / L. Egoroff
"A nos pères" de T. Noui / M. Sidoroff
"La lucarne" de A. Bedouet / C. Lemire
"Le travail c'est du boulot" de H. Serres / J. Taroni
"Les misérables" de V. Hugo / F. Christophe
"Le chat du rabbin" de J. Sfar / C. Aussir
"Trop jouer tue" de T. Costa / J. Taroni
"Trop loin du périph'" de P. Crubézy / C-B Sugy
"Trop calé" de A. Escriva / J. Taroni
"Comme un crabe de côté" de M. Ledun / E. Valles
"Le rouge et le noir" de Stendhal / M. Sidoroff
"La salle des profs perdus" de V. Kaario / C. Aussir
"Guatemala" de M.M N'Dongo / M. Sidoroff
"Peine capitale" de L. Malot / M. Sidoroff
"Paris Colmar" de N. Mathieu / J-M Zahnd
"Train d'enfer" de I. Desjours / L. Courtois
"La vie moderne : 2014-18" de A. Casadamont / L. Courtois

Sports

Boxe anglaise (compétition), tennis (compétition), squash (très bon niveau), surf (semi-pro sponsorisé), snowboard (très bon niveau), basket (bon niveau), judo (ex-compétiteur), plongée, roller (bon niveau), parachutisme, football (bon niveau), ping-pong (bon niveau), équitation, skateboard, VTT, danse hip-hop

Télévision & web

"La grande soirée des parodies" (sketches show TV Arthur) réalisé par P. Duchène
"Oulpan" (web série, rôle récurrent principal) réalisé par D. Sitbon & Y. Guetta
"Nos chers voisins" réalisé par G. Pautonnier
"Le monde à ses pieds" réalisé par C. Faure
"Trois femmes en colère" réalisé par C. Faure
"Spot France télévisions" réalisé par S. Lelouch
"Les Guignols de l"Info" (voix) réalisé par Y. Le Rolland
"Canal Presque" (sketches) réalisé par T. Barthes & V. Soudjian
"Boulevard du palais : autopsie d'un couple" réalisé par D. Tabuteau
"La Crim" (rôle récurrent) réalisé par J-P. Prévost
"Marc Elliot : 400 suspects" réalisé par C. Leherissey
"Les Lascars" réalisé par L. Nicolas
"La Crim" (rôle récurrent) réalisé par G. Marx
"Da Box" (rôle récurrent principal) réalisé par O. Jean, L. Hawkins, Y. Radkine & V. Bardawil
"Le lycée" (rôle récurrent) réalisé par M. Courtois
"Route de nuit" réalisé par L. Dussaux
"Police District : Mineur en danger" réalisé par O. Chavarot
"Julie Lescaut : Bizutage" réalisé par A. Bonnot
"Commissaire Moulin : Illégitime défense" réalisé par Y. Renier
"Navarro : L'ombre d'un père" réalisé par N. Ribowski

Théâtre

"Le tour du monde en 180 Vannes" de H.D. Cohen - A. Gidoin, one man show, tournée de 200 dates dans 11 pays
"Paname en HD" (plateau d’humoristes) - H.D. Cohen
"Microfictions" de R. Jauffret - C. Windelschmidt & V. Warnotte
"Paillassons" de L. Maurel - L. Maurel
"Salinger" de B-M. Koltès - E. Chailloux
"A. est une autre" de A. Sauter et B. Studlar - V. Bellegarde
"Métro" de M. de Beaumont - O. Schneider
"Le grand théâtre de la mondialisation" d'A. Dordé - D. Calleja
"Il aurait suffi que tu sois mon frère" de P. Sales - M. Berman
"L'usine à écriture" de J. Viallon - S. Comby
"Voix de Garage" de L. Pichon - L. Pichon
"Banc Public" de S. Hoene et F. Lion - H. Scharzinger
"Carnets de justice" de D. Simonnot - P. Trapet
"La ronde" (jeu cruel) de P. Crubezy - P. Crubezy
"De quoi je me mêle ?" de P. Crubezy - J-P. Dumas
"Quartiers des mineurs" de J. Sauvard - J-P. Dumas
"Roméo et Juliette" de W. Shakespeare - E. Andrieu

Divers

Très nombreuses voix-off (pubs et docus), réalisation de clips, de reportages photo et vidéo, écriture, chroniques TV pour Match TV et
Amel TV, animation et chroniques radio, nombreux concerts avec le groupe de pop-rock Jack Ass (à la batterie)

Interview

R.S : Bonjour Henry-David.

H.D.C : Bonjour Reynald.

R.S : D’où vient que tu es bilingue anglais-français, que tu parles couramment l’espagnol et que tu as un bon niveau en portugais ?

H.D.C : J’ai commencé à apprendre l’anglais dès 7 ans à l’école, et dès 11 ans je suis parti 3 étés de suite seul aux USA dans des familles locales, donc dès mes 14 ans je parlais très bien. Puis, à force de pratique, j’ai continué à progresser jusqu’à devenir à peu près bilingue. L’espagnol, je le parlais déjà bien dès 20 ans grâce à l’apprentissage scolaire et mes nombreux voyages, puis j’ai eu une petite amie espagnole pendant 3 ans donc je me suis mis à le parler couramment à force de pratique quotidienne. Le portugais, je l’ai appris sur le tas, avec l’aide d’un petit livre au début puis en voyageant beaucoup : Portugal, Brésil, Mozambique puis 6 mois passés au Cap-Vert.

R.S : Je cite ton CV : Boxe anglaise (compétition), tennis (compétition), squash (très bon niveau), surf (semi-pro sponsorisé), snowboard (très bon niveau), basket (bon niveau), judo (ex-compétiteur), plongée, roller (bon niveau), parachutisme, football (bon niveau), ping-pong (bon niveau), équitation, skateboard, VTT, danse hip-hop. Rien que ça... :-) Il n’est pas déraisonnable de dire que le sport semble avoir une très grande importance dans ta vie ! Autant que la comédie ?

H.D.C : Hahaha ! Oui, je sais, ça semble démesuré tout ça, pourtant c’est vrai ! J’ai commencé le sport dès 4 ans grâce à mon père, et dès 8 ans je gagnais des compétitions de judo, de tennis. Il y a beaucoup de trophées et médailles à la maison ! :-) Puis à partir de 13 ans, en plus des sports que je pratiquais en club,  je me suis mis à faire du sport de rue (basket, roller, foot, skate). A une époque je faisais 15h de sport par semaine ! Chaque hiver c’était ski puis snowboard, et chaque été dès 16 ans le surf et la plongée.

R.S : Et tu n’en as donc pas choisi un en particulier ? Les journées n’ont que 24h ! Tu trouves le temps de t’adonner à tout ?

H.D.C : Un seul non, mais j’ai dû faire des choix ! Je n’ai pas fait tous ces sports en même temps. J’ai commencé la boxe lorsque j’ai arrêté le judo, vers 23 ans. Il y a beaucoup de ces sports que j’ai plus ou moins délaissés, je n’ai plus 20 ans et les blessures deviennent hélas récurrentes. Aujourd’hui c’est surtout la boxe, le surf et de l’entretien physique à la maison.

R.S : Et tu as fait par ailleurs un tour du monde? C’est assez peu banal. Comment cela s’est-il passé ? Quelle était ta motivation ?

H.D.C : A force de voyager et surfer des belles vagues tropicales, j’ai eu envie de faire un grand trip. Fin 2005, j’étais à une époque de ma carrière où ça n’avançait plus beaucoup, je n’avais pas d’engagement professionnel ou sentimental et, surtout, j’avais très envie de découvrir le monde. Donc, presque du jour au lendemain, je suis parti seul faire le tour du monde avec ma planche de surf et mon sac à dos. Ça a duré 15 mois et m'a mené dans 20 pays et 5 continents. J’avais le projet d’écrire un livre sur mon voyage, mais finalement je l’ai relaté à travers des articles pour un magazine, des expos photos et surtout un one man show. Cette page de ma vie m’a pris 10 ans ! J’ai commencé à écrire ce spectacle en 2009 en le rôdant dans des comedy club pendant 5 ans, puis je l’ai joué en entier de 2014 à fin 2019. Ça a bien marché puisqu’en tout je l’ai joué 200 fois devant  20 000 spectateurs, partout en France et dans 10 pays étrangers répartis sur 4 continents. Pour un spectacle qui parle de voyages, on peut dire qu’il m’a fait beaucoup voyager ! Environ un tiers des 200 représentations ont eu lieu à Paris. J’ai choisi d’arrêter ce spectacle et refusé pas mal de dates pour trouver le temps de me consacrer à d’autres projets. Je voudrais retrouver le chemin des tournages et actuellement j’écris, avec le soutien d’un producteur, un scénario de film inspiré lui aussi de mon tour du monde. Le spectacle, lui, est désormais dispo sur Youtube.

R.S : De quelle façon as-tu participé à Arthur et les minimoys ?

H.D.C : Suite à un casting organisé par Hervé Ikovic, j’ai tourné en 2005 sous la direction de Luc Besson en studio chez Digital Factory des séquences qui ont servi de modèles aux dessinateurs pour l’animation du personnage de Bétamèche, le Prince du royaume des Minimoys. Puis j’ai enregistré des voix témoins en français et en anglais qui ont servi à l’animation de la bouche de Bétamèche. Ensuite, durant l’été 2006, la production m’avait recontacté pour me proposer d’enregistrer la voix française définitive du personnage mais j’étais alors en Indonésie, en plein milieu de mon tour du monde… Du coup ils ont embauché Cartman !

R.S : Comment as-tu débuté dans le doublage ?

H.D.C : En 1994, alors que j’étais ado et avais tourné déjà dans quelques téléfilms et enregistré plusieurs voix off de pubs radio et TV, je me suis retrouvé convoqué par le hasard d’une rencontre chez Dubbing Brothers pour doubler un petit rôle dans un téléfilm. Le monde du doublage m’était alors totalement étranger, et j’avoue que je ne me souviens même pas du nom de la D.A, juste que c’était une femme de 40-50 ans... je pensais que tu allais retrouver son nom Reynald ! hahaha ! Je me rappelle juste que ce fût bref et qu’elle était contente de moi, et que quelques jours plus tard j’avais enregistré un autre petit rôle sous la direction de Roland Timsit après l’avoir croisé dans le couloir. Mais, à l’époque, je n’avais hélas pas conscience de la chance que j’avais eue de mettre si jeune un pied dans ce milieu, et donc je n’ai pas du tout saisi cette opportunité pour refaire du doublage, nouer des contacts et développer un réseau. Du coup je n’en ai pas du tout refait ni même cherché à en refaire au cours des 10 années suivantes, avant que Danielle Perret me rencontre et me confie deux jolis petits rôles cinéma en 2005. Mais là je suis parti faire mon tour du monde et n’ai retrouvé le chemin des studios de doublage que fin 2007. Depuis 2008 je creuse mon trou dans ce milieu, avec des hauts et des bas, c’est irrégulier. Parfois j’ai un rôle récurrent et enregistre beaucoup pendant un an, puis parfois rien du tout pendant 2 mois. J’essaie de développer mon activité dans le doublage mais c’est difficile, malgré mon expérience qui commence à être solide. J’espère donc que RS Doublage va m’aider dans cette mission ! ;) C’est vraiment bizarre le doublage. Certains D.A sont très ouverts aux nouvelles rencontres, d’autres pas du tout, ils travaillent en réseau fermé et ne s’en cachent pas. Certains D.A m’ont fait bosser à peine une semaine après notre rencontre, d’autres que je croise et démarche régulièrement depuis 10 ans ne m’ont jamais embauché. Certains D.A m’ont fait travailler très fréquemment pendant quelques années puis m’ont oublié (malgré quelques relances de ma part). Ils restent très sympas quand on se croise et même me témoignent leur affection, pourtant ils dirigent souvent mais n’ont pas fait appel à moi depuis 8 ou 9 ans ! On m’a dit que j’ai une voix très reconnaissable qui n’est pas facile à distribuer. Depuis que j’en fais, les autres comédiens que je croise en doublage me disent très souvent : "oh toi avec ta voix tu dois faire beaucoup de dessins animés !". Et pourtant non, j’en fait relativement peu. Mais j’aimerais bien en faire davantage, c’est très amusant et je crois aussi que ma voix un peu atypique s’y prête bien.

R.S : T’intéressais-tu aux VF en tant que spectateur avant cela ?

H.D.C : Pour être franc, à part les dessins animés et les films d’animation, je n’ai presque jamais regardé de VF depuis mes 13 ans. Ce qui ne m’empêche pas de m’intéresser aux VF, regarder qui a fait quoi, etc.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

H.D.C : Le sport donc, les sorties culturelles : cinéma, théâtre, concerts, expos, etc. Lire et passer du temps en famille. J’ai un fils né en 2017 qui a changé ma vie et m’occupe beaucoup. Je continue à voyager régulièrement aux 4 coins de la planète, mais à trois désormais, c’est pas le même délire, moins rock and roll ! :-)

R.S : Merci beaucoup Henry-David.

H.D.C : Mais de rien !

Interview d'octobre 2020
Top