RSDOUBLAGE
contactez-nous

Mathilda Dieutre

• Genres:
Voix Bambin garçon, Voix Bambin fille, Voix Enfant garçon, Voix Enfant fille, Voix Adolescent fille, Voix Jeune adulte femme
• Tonalité:
Aiguë, Medium

Doublage

série
2019/....
Treadstone (Jang-Mi Kwon)
série
2020
The Comey Rule (Maurene Comey)
série
2005/....
Grey's Anatomy (Skyler Nichols)
série
2019/....
Euphoria (Emma)
série
2020/....
série
2020/....
animation
2020/....
série
2015/....
Les enfants
jeu vidéo
2020

Formation

Conservatoire de musique de Nîmes Conservatoire de Paris 12
CRR de Paris - Alto - FM - Musique de chambre - Orchestre - Composition - Histoire de la musique
Obtention du CFEM mention bien
Conservatoire supérieur de musique de Boulogne - Billancourt
Obtention du Diplôme d'études musicales
Prix d’interprétation d'alto
Ecole de danse classique J. Stanlowa
Ecole de théâtre Les enfants terribles
Formation Le jeu et le doublage avec Le Magasin

Auteure

"Mon âme est à vous, messieurs" (auto-fiction) - paru aux Éditions de l'Harmattan

Cinéma

"Le grand bain" réalisé par Gilles Lelouche, dans le rôle de la Maître nageuse
"Les anarchistes" réalisé par Eli Wajeman, dans le rôle de la danseuse

Théâtre

"La faute" d'Anne Fabien - mise en scène de Jean-Claude Robbe, dans le rôle Sarah. Théâtre de la Contrescarpe
"L'Enfer c'est l'amour" de Régis Vlachos - mise en scène de l'auteur, dans le rôle d'Hannah. Théâtre de la Contrescarpe
"Le songe d'une nuit d'été" de W. Shakespeare - mise en scène d'Hervé Laudière

Interview

R.S : Bonjour Mathilda.

M.D : Bonjour bonjour Reynald !

R.S : Tu as commencé par la musique à en croire ton CV. La comédie n'est donc pas venue immédiatement dans ton désir professionnel ?

M.D : Eh bien si ! A l’adolescence j’ai eu une furieuse envie de faire du cinéma, de devenir actrice. Mais les études au conservatoire remplissaient grassement mon emploi du temps, j’ai donc dû patienter quelque temps.

R.S : Poursuis-tu les deux en même temps ?

M.D : Je tente cette expérience. Je suis professeure de violon et d’alto dans une académie, qui me permet de ne pas lâcher mon instrument.

R.S : Comment as-tu débuté ta vie de comédienne ?

M.D : J’allais beaucoup au théâtre quand je suis arrivée à Paris, et j’ai rencontré bon nombre de comédiens et comédiennes avant même que je m’engage dans une école de théâtre. En sortant d’école, un très bon ami, comédien et auteur, m’a dit, après supplications de ma part : "D’accord, je t’écris une pièce, on la monte ensemble et tu la joues". "L’Enfer c’est l’amour" est mon vrai premier pas sur la scène professionnelle. Ce fut bouleversant.

R.S : Comment as-tu commencé le doublage ?

M.D : Je me noyais dans des projets théâtraux, qui m’ont rendue physiquement et moralement malade. Je regardais pour la énième fois le film "Titanic" (en VF bien sûr), et en récitant les dialogues du film que je connais par coeur, je me suis dit "voilà un travail qui me rendra folle de joie !"

R.S : Tu regardes donc toi-même les VF.

M.D : Oui !

R.S : Tu as aussi écrit "Mon âme est à vous, messieurs", une "auto-fiction". Qu'est-ce qui se cache derrière ce titre et cette précision ?

M.D : Mon amant à l’époque venait de mourir, et mon rapport avec les hommes avait considérablement changé. Je m’adressais alors, dans mon récit, à tous ces hommes qui n’avaient rien compris de moi. Aujourd’hui je n’ose plus parler de cette publication lorsque je rencontre de nouvelles têtes. Ce que je rapportais ne me ressemble plus beaucoup. Heureusement nous évoluons toujours, incessamment, c’est quelque chose de merveilleux je trouve.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

M.D : La littérature, plus que jamais. Aussi le cinéma, le théâtre, la musique, le tarot, le jeu de dames, la cuisine.

R.S : Merci beaucoup Mathilda.

M.D : Je te remercie sincèrement Reynald.

Interview de septembre 2021
Top