RSDOUBLAGE
contactez-nous

Céline Rotard

Doublage

cinéma
2015
The Lobster (la femme qui saigne du nez)
série
2016/....
Speechless (Shelby - 2ème voix)
télévision, VOD & DVD
2017
série
2017/....
The Deuce (Kelly)
série
2017/....
Dear White People (Muffy Tuttle - 2ème voix)
série
2000/2015
Les Experts (Melanie)
série
2015/2016
Limitless (Ellen Kang)
série
2009/2017
série
2011/....
série
2017/....
The Deuce (Christina Fuego)
série
2007/....
Inspecteur Lewis (Melanie Harding)
série
2007/2009
série
2007/2012
Gossip Girl (Poppy Lifton)
série
2003/2012
Les Frères Scott (Courtney Smith)
série
2016/....
Speechless (Ally)
cinéma
2009
Bliss (Eva Destruction)
cinéma
2010
cinéma
2008
Inside (Sadie)
télévision, VOD & DVD
2010
télévision, VOD & DVD
2015
Un si charmant village (Susanne Kert)
télévision, VOD & DVD
2017
Un amour interdit (Becky Conner)
série
2008/2012
Leverage (Gloria Pan)
cinéma
2007
88 Minutes (Joanie Cates)
série
2015/2016
Limitless (Mitra)
télévision, VOD & DVD
2014
cinéma
1999
Sonnenallee (Sabine Ehrenreich)
télévision, VOD & DVD
2018
télévision, VOD & DVD
2017
série
2011/2018
New Girl (Kai)
série
2002/2006
Everwood (Ellie)
série
2007/....
Inspecteur Lewis (Jessica Pollock)
série
2014/....
Hand of God (Rhonda Carter)
série
2016/....
série
2005/2006
Le Destin de Lisa (Gabriele Kamps)
série
2018/....
Kuniko
animation
2009
Laura
animation
2008/2009
Sarugaki Hiyori
animation
2004/....
Sayer
animation
2006/2007

Formation

2003/2006 Formation à l'école Florent avec Françoise Pinkwaser, Benoït Guibert et Jean-Pierre Garnier
2002/2003 Ateliers animés par Françoise Thirion et Michel Valmer à Nantes (Compagnie Science 89)
Ateliers animés par Philippe Rolland à Nantes

Stages :
2014 Interprétation travail de scènes. Philippe Adrien et Dominique Boissel. Théâtre de la Tempête
2013 Jeu d'acteur et direction d'acteur. Jean-Pierre Igoux
2013 "Qu'est-ce que jouer ?". Stéphane Auvray-Nauroy. Théâtre de l'Etoile du Nord
2012 Perfectionner l'intensité du jeu face à la caméra. Bruno Putzulu. Brice Cauvin. Harry Cleven
2010 Voix en studio professionnel. Pub & Documentaire. Les coachs associés
2008 "Le jeu de l’acteur au cinéma" animé par le réalisateur René Féret
2004 Introduction au système Stanislavski et "The method" des Etats-Unis. Exercices, jeux de théâtre et études de scènes dirigés par Lesley Chatterley
2003 L’acteur en scène à l’école Florent à Paris. Travail sur "Le Tartuffe" de Molière, rôle de Mariane. Mise en scène : Benoît Guibert


Auteur

Marathonienne Scénario de court-métrage. Sélectionné à l'espace Kiosque du Festival international du film d'Aubagne 2012. Finaliste pour la sélection du label 08 de la Maison du film court.
En attente de Financement.
L'idéaliste Adélaïde Pièce de théâtre. En écriture

Cinéma

2013 "La Ritournelle" réalisé par Marc Fitoussi (silhouette, rôle d'une policière)

Courts-métrages

2008 "Contre tous" réalisé par Enola S. Cluzeau, dans le rôle de la journaliste. DV, Niglo production
2006 "Réplique" réalisé par Enola S. Cluzeau, dans le rôle principal Gaëlle. DV, Niglo production
2006 "Nouvelle Tare" réalisé par Edouard Maire, dans le rôle d'une candidate. DV, CRESS
2005 "Les cours Laurent" réalisé par Edouard Maire, dans le rôle d'une élève. DV, CRESS

Présentatrice reportages

Pour eview1.com :
Juillet 2007 "Le Canal Saint Martin"
Janvier 2007 "Le salon du cinéma"
Novembre 2006 "Charlotte Marin"
Août 2006 "Silhouette" festival de courts-métrages à Paris

Publicités

2014 "Panorabanques"

Radio

France Inter : ambiances pour dramatiques dirigées par Anne Lemaitre
France Culture : ambiances pour dramatiques dirigées par Michel Sidoroff

Télévision

2015 "Une histoire une urgence : Plein la tête" réalisé par Thierry Bouteiller, (rôle de Nadia Rochant)
2014 "Engrenages : saison 5" réalisé par Fédéric Jardin, (rôle de l'employée à l'aide juridictionnelle)
2013 "Fini la comédie !" réalisé par Claude Mouriéras, (silhouette, rôle d'une journaliste)
2012 "Alias Caracalla" réalisé par Alain Tasma, (silhouette, rôle d'une bourgeoise)

Théâtre

Avril 2005 "Les bas-fonds de l’amour" de Gilles Fourestier et mise en scène de l'auteur. Paris Studio 14 Paradis
Juin 2003 "Le Dindon" de Georges Feydeau et mise en scène de Philippe Rolland, dans le rôle de Clotilde Pontagnac. Nantes Salle Sémaphore
Janvier 2003 "Inventaires" (Extrait) de Philippe Minyana et mise en scène de Philippe Rolland, dans le rôle d’Angèle. Présentation des travaux d’ateliers à Nantes
1997/2002 Compagnie OMEGA à Saint Sébastien sur Loire (44)
2002 "Le Nègre" de Didier Van Cauwelaert, dans le rôle de Marjolaine
2001 "Clap" (Extraits) de Louis Calaferte
2000 "Tiens on a sonné !" (présentaion d'extraits) de Bruno Dollone. Festival des Arts de la rue à Saint Sébastien-sur-Loire
1999 "Finie la Comédie" de Lorraine Lévy, dans le rôle de Hildegarde
1998 "La Nonna" de Roberto Cossa, dans le rôle de Chicho
1997 "La Culotte" de Jean Anouilh, dans le rôle de Marie-Christine

Interview

R.S : Bonjour Céline.

C.R : Bonjour Reynald.

R.S : L'envie d'être comédienne a-t-elle toujours été en vous ?

C.R : Oui. On entend beaucoup de comédiens dire ça, ça en devient presque banal de le dire et pourtant c'est vrai aussi dans mon cas. Ma grand-mère m'a souvent raconté comment je la faisais rire à 2 ans en imitant mes parents. Ma première grande émotion sur scène, j'avais 8 ans. C'était le spectacle de fin d'année de l'école de musique, je chantais dans une chorale devant 300 personnes. Je me suis sentie à ma place, je ne m'étais jamais sentie aussi bien nulle part ailleurs. Moi qui étais très timide, d'un coup je me suis sentie forte et fière d'être sur scène. Je me rappelle encore la position que j'avais, bien droite, la robe que je portais, les lumières de la salle, et puis j'ai été très triste de voir que mes parents n'avaient pas compris l'importance du moment que j'avais vécu.

R.S : Est-ce facile de trouver le chemin à prendre ?

C.R : Au collège, en 6ème, le prof de français, nous a fait jouer une pièce de théâtre que nous avions écrite avec lui. Le déclic ou la confirmation je ne sais pas, mais c'était sûr, comédienne serait mon métier ! Par la suite, cette évidence ne m'a jamais lâchée, jamais. Je ne savais pas encore comment je m'y prendrai, mais j'y arriverai ! Quand on me demandait ce que je voulais faire, on ne prenait pas au sérieux quand je disais comédienne, alors j'inventais un métier pour faire plaisir à mon entourage. J'ai fait des études, j'ai travaillé 4 ans dans un bureau d'études à dessiner des notices de montage de cabine de douche. Je faisais du théâtre amateur, et puis un jour je me suis dit : "Bon au fait, c'est comédienne que tu veux faire ? Va peut être falloir passer à la vitesse supérieure, le temps passe ma fille !". Alors j'ai tout plaqué et je suis montée à Paris comme on dit.

R.S : Etre sur scène doit représenter énormément, n'est-ce pas ?

C.R : Le bonheur reste intact à ma première grande émotion, mais à vrai dire ça fait un moment que je ne suis pas montée sur scène, et ça commence à me manquer terriblement ! J'espère qu'une occasion se présentera d'ici peu... J'ai aussi un autre projet qui me tient à cœur : réaliser mon court-métrage.

R.S : Vous avez présenté des reportages, est-ce que la comédienne qui est en vous intervient dans ce cas ou est-ce complètement différent ?

C.R : C'est un ami journaliste qui m'a proposé de présenter ses reportages. Je me suis laissée guider par ses indications. Il y a 2 ou 3 règles de bases à respecter dans les interviews. Et puis après je me suis amusée à jouer la présentatrice avec le texte qu'il m'avait préparé sur le moment. Tout va très vite.

R.S : Comment avez-vous débuté dans le doublage ?

C.R : C'est en lisant un magazine qui parlait de doublage. Il donnait quelques noms de studios d'enregistrement. J'ai pris les pages jaunes. J'ai énormément assisté les 2 premières années, et j'ai beaucoup appris en observant les "grands" du doublage travailler. Après, bien sûr, il n'y a pas de secret, il faut pratiquer. J'ai fait également beaucoup d'ambiances et ça aussi c'est très formateur pour ensuite commencer à aborder les rôles.

R.S : Est-ce comme une sorte de défi de pouvoir entrer dans la peau et le jeu d'une autre comédienne ?

C.R : Ce n'est pas être dans sa peau, c'est être dans son rythme, dans son souffle. Je dirais que tout est dans l'écoute et dans l'observation de la situation et de la gestuelle du personnage.

R.S : On pourrait penser que tout passe par la voix, mais en studio on constate que le corps est aussi très présent. J'imagine que, même en doublage, ces deux éléments sont indissociables ?

C.R : C'est comme dans la vie, le corps parle autant que la voix.

R.S : Lorsque vous entendez votre voix sur une autre personne, que ressentez-vous ?

C.R : Pas grand-chose à vrai dire. C'est juste rigolo.

R.S : Quels sont vos hobbies ?

C.R : Plus qu'un hobby, la course à pied est ma drogue. Ensuite il y a l'écriture, la rêverie, la lecture, le dessin, la peinture. Le tour de France.

R.S : Merci beaucoup Céline.

C.R : Merci Reynald.

Interview d'octobre 2010
Top