RSDOUBLAGE
contactez-nous

Nicolas Pluyaud

• Genres:
Voix Adolescent garçon, Voix Jeune adulte homme, Voix Adulte homme
• Tonalité:
Aiguë, Medium

Doublage

série
2017/....
Room 104 (Jeff)
série
2018/....
série
2020/....
télévision, VOD & DVD
2018
Banana Split (Petit mec mignon)
série
2019
télévision, VOD & DVD
2019
télévision, VOD & DVD
2019
Deadly Influencer (Adam Faye)
série
2019
Soundtrack (Joe Gabler jeune)

Formation

2019 : Scopitone : Training doublage de jeux vidéo avec Mathieu RICHER
2019 : Stage de dessins animés chantés avec Edwige Chandelier
2018/2019 :
Training de doublage avec Mathieu Richer / Catherine Lafond / Virginie Ledieu / Vincent Ribeiro / Josy Bernard / Brigitte Aubry / Catherine Brot / José Luccioni / Gérard Dessalles / Emmanuel Karsen / Marie Donnio / Claire Beaudoin / Paolo Domingo / Julie Elmaleh / Vanina Pradier / Stéphane Marais / Virginie Kartner / Nicolas Justamon
2016/2017 : Conservatoire Municipal Charles Münch : chant lyrique avec Sonia Morgavi
2014/2016 : Académie Internationale de Comédie Musicale avec Nina Guazzini et Jean-Luc Borras (section théâtre), Laurence Cohen, Nicolas
Turconi et Stéphane Metro (section chant), Nadine Peyrin et Sabrina Giordano (section danse) + cours de coaching chant en individuel avec Patricia Samuel, Sonia Morgavi et Pierre-Yves Duchesne
2013/2014 : Stage Training Caméra avec Pascale Schuler et Thierry Binisti
2013/2014 : Cours Victor et Stage Training Casting et Training Emotionnel avec Franck Victor
2012/2014 : Conservatoire municipal de Villeneuve-Saint-Georges : Chant lyrique avec Laurent Austry
2011/2014 : Cours Florent avec Damien Bigourdan, Christophe Lorcat, Serge Brincat, Grétel Delattre et Olivier Tchangtchong + Classe Cinéma avec Nathalie Donnini
2005/2011 : Atelier Théâtre à Bordeaux avec Jean-Jacques Giret (6 ans)
Bac Technologique Mercatique, option Communication

Autres

Permis B + Permis Moto

Courts-métrages

2016 Héloïse Adam "The Other Stranger" dans le rôle de Sam
2016 Jean-Claude Desruelles "Pas de miracle pour Sainte-Rita" dans le rôle de l'éphèbe
2016 CLCF "Hot Boy" dans le rôle de Matt
2016 Jeanne Truong "Le Fusil" dispute couple

Danse

Danse Modern' jazz

Musique

Chant Lyrique, Pop, Variétés (Baryton-martin)

Publicités

2016 "Président : Secret de Crème", dans le rôle du jeune apprenti

Théâtre

2018/2019 "Voyage dans le temps" création et mise en scène de Nicolas Pluyaud avec la classe théâtre du collège de Lestonnac (Carignan-de-Bordeaux), représentation en Juin 2019 au Rocher de Palmer (Bordeaux)
2017 "Le Criquet Russe" de Morgan Laquerre - mise en scène d'Alan Aubert-Carlin. Théâtre Les Feux de la Rampe, puis en tournée à Nantes au Théâtre Riscochet. Spectacle éligible aux Molières 2017. Rôle de Jim
2016 "Il ne faut jurer de rien" de Alfred de Musset - mise en scène de Laurent Czerniak, dans le rôle de Valentin. La Comédie Saint-Michel (grande salle)
2016 "Hard Work" par Stéphane Metro, dans le rôle de l'étudiant. Théâtre Le Palace
2015/2016 "Adopte un Boulet.com" par Marjorie Falusi, dans le rôle de Damien. Théâtre des Blancs Manteaux
2013 "Retour Vers Le Futur" comédie musicale, mise en scène et chorégraphie de Ralph Folio, dans le rôle de George Mcfly jeune
2013 "Porgy&Bess" spectacle musical de George Gershwin - mise en scène de Laurent Austry, dans le rôle de Mingo. Eglise de la Madeleine
2012 "Christmas Carols & Spiritual" spectacle musical, mise en scène de Laurent Austry. Eglise de la Madeleine
2010 "Chat en Poche" de Georges Feydeau - mise en scène de Jean-Jacques Giret, dans le rôle de Dufausset. A Bordeaux puis en tournée à la Mairie de Lignan-de-Bordeaux et à Fougueyrolles

Interview

R.S : Bonjour Nicolas.

N.P : Bonjour Reynald.

R.S : Tu as eu un "Bac Technologique Mercatique, option Communication". Je dois dire que j’ignore ce que ça veut dire.

N.P : Eh bien le mot "mercatique" en français vient du mot "marketing" en anglais, ce qui veut tout simplement dire Bac Marketing en Communication Commerciale. Ça permet de travailler sur les études du marché en général et les différentes stratégies des entreprises, que ce soit en droit, en économie, ou en management. D’une manière générale une étude sur l’offre et la demande.

R.S : Quand as-tu décidé de devenir comédien, alors ? Cela semble très éloigné de ce qu’avaient été tes études ! Quelles questions t’es-tu posées à ce moment-là ?

N.P : J’ai découvert le théâtre en 5ème et ça a été une vraie révélation de pouvoir interpréter un autre personnage que soi. Voir les rires et les sourires sur chacun des visages du public, ainsi que l’adrénaline dans les coulisses avant d’entrer en scène... Il faut savoir que de nature je suis timide, et le théâtre est une vraie thérapie de la confiance en soi, c’est un moyen très efficace sur le développement personnel. Ayant été fasciné par tous ces aspects et ce que ça pouvait apporter, j’ai voulu être comédien. Je voulais monter à Paris après la 3ème et rapidement faire une formation professionnelle en tant que comédien mais on m’a dit de passer le bac par sécurité mais aussi que c’était nécessaire si on désirait faire des concours pour entrer dans des écoles telles que le CNSAD (Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique) et autres établissements comme celui-ci.

R.S : Tu as commencé à Bordeaux. Tu envisageais de venir par la suite à Paris ?

N.P : Oui, ça a été une évidence d’aller rejoindre la capitale le plus rapidement possible étant donné tous les théâtres qui sont là-bas.

R.S : Tu as également suivi une formation très solide de chant. Tu n’as pas songé à suivre une carrière musicale ?

N.P : Si, si, j’y ai songé et c’est toujours le cas, mais il y a eu quelques soucis à corriger étant donné que j’ai des problèmes auditifs et suis donc appareillé (c’est de famille, c’est héréditaire). 30% de perte dans les aigus, chuchotements, les "S" "Ch" "F", sons à vent ou voix féminines (sopranos en particulier haha), ce qui m’a amené à des problèmes de rythme. Aujourd’hui j’ai enregistré deux compos en studio pro, et j’aimerais sortir un EP. J’anticipe, les chansons ne sont pas encore en ligne car je ne n’aime pas me précipiter et parce qu’on peut toujours s’améliorer puisque la voix change.

R.S : Comment es-tu venu au doublage ?

N.P : Je suis venu dans le doublage par hasard, car je voyais des amis ou d’anciens camarades qui commençaient à travailler dans cette discipline et qui m’ont conseillé de tenter ma chance.

R.S : C’est une discipline à laquelle tu pensais dès le début de ton parcours ?

N.P : C’est une discipline qui m’interpelait étant donné que je regarde tout en VF et surtout que j’aimerais aussi faire plein de dessins animés ou mangas ! Cependant je n’ai pas tenté ce milieu immédiatement car je pensais que c’était totalement fermé si on n’avait pas de famille ou de contacts dedans.

R.S : Tu regardes toujours les VF ?

N.P : Ouiiiii ! J’adore la VF et même encore maintenant ! J’ai un peu de mal avec la VO en général car c’est une sonorité différente, que je suis habitué au français, mais aussi que lire les sous-titres quand on regarde un film, c’est pas très agréable car on n’a pas le temps de regarder l’image... d’autant plus que les traductions ne sont pas toujours top selon les films...

R.S : Quels sont tes loisirs ?

N.P : J’aime beaucoup le sport, notamment le tennis de table (eh oui, c’est un sport haha ^^) sinon j’adore les mangas et les jeux de société, un grand passionné ! Après il faut avoir de la place chez soi pour ranger tout ça haha.

R.S : Merci beaucoup Nicolas.

N.P : Merci beaucoup Reynald pour cette interview !

Interview d’octobre 2020
Top