RSDOUBLAGE
contactez-nous

Antoine Ferey

• Genres:
Voix Adolescent garçon, Voix Jeune adulte homme, Voix Adulte homme
• Tonalité:
Medium

Doublage

série
2016/....
Riverdale (Kendrick)
télévision, VOD & DVD
2020
série
2020/....
A Teacher (Ryan)
série
2020/....
Love, Victor (Teddy)
cinéma
2019
Charlie's Angels (Langston)
série
2020/....
Sweet Home (Jang Ju-Seong)
cinéma
2018
Undercover - Une histoire vraie (Edwin 'Nugg' Crutcher)
série
2020/....
No Man's Land (Iyad Bel Tagi jeune)
série
2018/2019
télévision, VOD & DVD
2020
The Way Back (Bobby Freeze)
série
2016/2018
Angie Tribeca (Durphy)
cinéma
2019
Shazam ! (Burke Breyer)
télévision, VOD & DVD
2018
Doris (Willem)
série
2019/....
Dickinson (Archibald)
série
2020/....
Le Cid (Alvar)
télévision, VOD & DVD
2020
cinéma
2019
The Vigil (Eric)

Formation

2011/2019 Actor's Studio – Méthode de l'acteur par Robert Castle. NYC
2014 Master Class - Médiane - Christophe Averlan
2012 Atelier improvisation dirigé par Damien Acoca
2010 Atelier doublage dirigé par John Berrebi

Courts métrages

2019 "A contre courant" 3iS (Série : 4 réalisateurs)
2019 "Veilleurs" réalisé par Victor-Hadrien Aureillan
2017 "Tout ce qui nous lie" réalisé par Léa Julienne

Langues

Anglais (maîtrisé)
Espagnol (notions)

Sports

Basket Ball / Boxe / Equitation / Snowboard

Télévision

2018 "Alice Nevers : Intelligence" réalisé par Jean-Christophe Delpias
2018 "Meurtres dans le Morvan" réalisé par Simon Astier
2017 "La guerre des As" réalisé par Fabrice Hourlier. Arte
2017 "Section de recherches : Dernière ligne droite - 131" réalisé par Alexandre Pidoux
2017 "Commissaire Magellan : Rose sanglante" réalisé par Lionel Chatton
2016/2017 "Scènes de ménages" réalisé par Francis Duquet
2016 "Agathe Koltès" réalisé par Adeline Darraux
2015 "La Vengeance aux yeux clairs" réalisé par David Morley
2015 "Commissaire Magellan" réalisé par Lionel Chatton
2014 "Comme chez vous" réalisé par Charles Van Tieghem
2010 "Diane, femme flic" réalisé par Nicolas Herdt
2005/2015 "Famille d'accueil" réalisé par Marion Sarrault, Alain Wermus, Bruno Bontzolakis, Bertrand Arthuys, Christophe Barbier. Récurrent

Interview

R.S : Bonjour Antoine.

A.F : Salut Reynald !

R.S : Ta carrière de comédien a commencé avec la série "Famille d'accueil". Tu avais 12 ans je crois. Comment est-ce arrivé dans ta vie ?

A.F : Tout à fait oui, j’ai commencé à 12 ans grâce à ma prof de chant avec qui je prenais des cours en Normandie, d’où je suis originaire. Elle m’avait inscrit dans une agence de comédiens à Paris. C’était mon tout premier casting, et j’ai eu la chance d’être pris pour le rôle de Tim, que j’ai joué pendant 10 ans, jusqu’à la fin de la série en 2015.

R.S : Est-ce un avantage de commencer si jeune ?

A.F : C’est une question assez importante en effet. Ça me parait n’être qu’un avantage en termes d’expérience professionnelle et personnelle, bien qu’il faille être vigilant quant aux inconvénients que cela peut provoquer. Je pense qu’il est primordial d’être bien entouré, j’ai eu cette chance et ne remercierai jamais assez ma famille pour ça, ainsi que l’équipe de tournage qui fut toujours bienveillante à mon égard.

R.S : Pourquoi avoir commencé une formation quelques années plus tard ?

A.F : Car on me l’a justement conseillé et recommandé. J’ai compris dès mon premier stage que j’avais énormément de choses à apprendre, et cela a surtout renforcé ma passion pour ce métier. Depuis, je fais des formations tous les ans, je travaille principalement sur la Méthode ‘Actors Studio’, mais me forme aussi dans des domaines que je maîtrise moins, comme le théâtre classique, ou le doublage justement. Je pense qu’il est nécessaire, et même réjouissant, de s’entraîner, pratiquer et apprendre tout au long de sa carrière.

R.S : Comment as-tu débuté dans le doublage ?

A.F : Ça s’est fait de fil en aiguille. J’avais d’abord assisté au doublage d’une série allemande qui se faisait dans les mêmes studios que celui où je me post-synchronisais pour un téléfilm. Je me souviens avoir été impressionné par la technique que cet exercice exigeait, et la subtilité requise pour que celle-ci n’empiète pas sur la sincérité du jeu, afin d’être le plus fidèle possible à l’interprétation originale. J’ai voulu me confronter à cette activité et me suis donc tourné vers des amis et connaissances qui travaillent dans ce domaine. Ils ont pris le temps de m’apprendre et me mettre en confiance derrière un micro. J’en profite pour les remercier, ils se reconnaitront.

R.S : Regardais-tu les VF en tant que spectateur ?

A.F : Oui, j’ai grandi avec la VF, puis j’ai commencé à regarder les films en VOSTFR vers mes 16 ans, et ensuite avec les sous-titres en anglais, afin de mieux comprendre et parler cette langue. Mais il m’arrive toujours de regarder certains projets en VF, surtout depuis que j’ai intégré le doublage.

R.S : As-tu été marqué par des voix particulières ?

A.F : J’en adore plein, surtout dans les films d’animations justement, c’est un régal auditif en tant que spectateur, et j’imagine que c’est un travail très amusant pour les acteurs.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

A.F : Je suis passionné par l’humain, alors j’adore rencontrer, échanger, découvrir et chercher. J’aime aussi beaucoup la musique, j’en joue d’ailleurs un peu, et reprends doucement le chant. Et, histoire d’être original, je vais ajouter les voyages, le cinéma et le sport !

R.S : Merci beaucoup Antoine.

A.F : Merci à toi Reynald !

Interview de juin 2021
Top