RSDOUBLAGE
contactez-nous

François Hatt

Doublage

animation
2008
animation
2008
Les héros volants (Sergent Grey)
série
2009/....
The Listener (Martin Bolt)
animation
2012
cinéma
2017
Phantom Thread (Greffier)
série
2012/....
Rita (Martin)
télévision, VOD & DVD
2018
cinéma
2016
animation
2008
Les héros volants (Sir Archibald)
série
1996/2001
3ème planète après le soleil (Employé de bureau)
série
2013/....
Mom (Derek)
télévision, VOD & DVD
2014
série
2004/2008
Boston Justice (Dr. Kerry Woo)
télévision, VOD & DVD
2017
The Wife (Dr Ekeberg)
série
2001/2005
Six Feet Under (Lauderbach)
série
2015/2019
série
2017/....
Dynastie "2017" (Thurston)
série
2014/....
Jane the Virgin (Professeur Blake)
série
2003/....
cinéma
2014
La Promesse d'une vie (Capitaine Brindley)
Clunk
animation
2018/....
Janus
animation
2018/....

Voix

Livre audio
5 romans (de D. Preston & L. Child)
Livre audio
9 romans (de D. Preston & L. Child)
Livre audio
90 jours pour réussir sa prise de poste (de Michael Watkins)
Livre audio
Abri 19 (de Myriam Caillonneau)
Livre audio
Dark Matter (de Blake Crouch)
Livre audio
Fétiches (de Mo Hayder)
Livre audio
Frankenstein (de Mary Shelley)
Livre audio
L'âge de la Connaissance (d'Idriss Aberkane)
Livre audio
L'Economie pour les Nuls (de Michel Musolino)
Livre audio
L'instant Présent (de Guillaume Musso)
Livre audio
La Confiance en soi, une philosophie (de Charles Pépin)
Livre audio
La Métamorphose (de Franz Kafka)
Livre audio
La Philosophie pour les Nuls (de Christian Godin)
Livre audio
Le Fossé (d'Hermann Koch)
Livre audio
Le Philosophe qui n’était pas sage (de Laurent Gounelle)
Livre audio
Le Triomphe des Ténèbres (d'Eric Giacometti et Jacques Ravenne)
Livre audio
Les grandes décisions de l’Histoire de France
Livre audio
Les Vertus de l'Echec (de Charles Pépin)
Livre audio
Léonard de Vinci : une biographie (de Walter Isaacson)
Livre audio
Nuit sans fin (de D. Preston & L. Child)
Livre audio
Proies (de Mo Hayder)
Livre audio
Rituel / Skin (de Mo Hayder)
Livre audio
Trésors (de Christian Doumergue)
Livre audio
Un avion sans Elle (de Michel Bussi)
Livre audio
Une Histoire des Abeilles (de Maja Lunde)
Livre audio
Viscères / Birdman (de Mo Hayder)

Formation

Continue
2016 Le jeu comédie, animé par Julie Ferrier
2014 French Broadway, animé par Jasmine Roy, Raphaël Sanchez, Phillippe Fialho et Renaud Maurin
2013 Jack Waltzer's workshop (Paris)
2011 Justesse et Immédiateté des émotions face à la caméra, animé par Patricia Sterlin
2010 English acting, animé par Kim Massee
2009 La comédie à l'écran, animé par Laurence Ferreira Barbosa et Marion Touitou
2007 Le comédien au micro (voix off), I.N.A., animé par Jack Vidal
2005 Comprendre et perfectionner son jeu avec l’outil caméra, animé par Nora Habib et Pascal Louan

Initiale
2003/2004 Studio d'acteurs Pygmalion (training pour acteurs, 6 mois dont 3 en atelier avancé professionnel)
2002/2004 Enseignement des techniques du clown (masque et gestuelle), Pr Victor Quezada
1998/1901 Cours d'art dramatique René Simon

Cinéma

2010 "La Proie" (Eric Valette, Brio Films) : Nico

Courts métrages

2019 "Irréprochables" (Nathan Franck, Année Zéro) : Antoine
2018 "Allers simples" (Emilie Fretay, Louis Lumière) : Serge
2018 "Love for 5 years" (Filip Flatau) : le présentateur JT
2017 "La Disparition" (Claire Ballu, FEMIS) : Anton
2016 "Cerné par le diable" (Matthew Ford) : Lui
2003 "Coeur fragile" (Simon Rocheman, Fenêtre sur Court) : Michaël Pinson. Grand Prix du jury festival d'Amiens 2005

Diplômes

ESSEC (1995) / DESS Droit des Affaires et Fiscalité (1992)

Langues

Anglais : courant
Allemand : bon niveau
Espagnol : débutant (en formation)

Moyens métrages

2009 "Le cabinet du Dr Hartinol" (Laurence Ferreira Barbosa) : le beau parleur

Radio

2016 France Culture "L'Apocalypse est notre chance" de S. Maurer et S. Coquart-Morel - réalisé par Benjamin Abitan, dans le rôle de l'exécuteur
2015 France Culture "Chapitres de la Chute – Lehman Brothers" de Stefano Massini, adapt. Louise Loubrieu - réalisé par Baptiste Guiton, dans le rôle de Lewis Glücksman
2014 France Culture "On enlève !" de Philippe Alkemade - réslisé par Cédric Aussir, dans le rôle du chef Christophe
2014 France Culture "Comme un crabe, de côté" de Marin Ledun - réalisé par E. Vallès, dans le rôle d'Omar
2013 France Culture "La trop brève histoire de Marion du Fresne" de D. Morel - réalisé par E. Vallès, dans le rôle de Du Clesmeur
2013 France Culture "Des jours et des nuits à Chartres" de Henning Mankell - réalisé par E. Vallès, dans le rôle de Raphaël
2012 France Culture "Le Maître de Ballantrae" d'après Robert-L. Stevenson - réalisé par Etienne Vallès, dans le rôle de Mc Kellar
2012 France Culture "Millenium 2" d'après Stieg Larsson - réalisé par François Christophe, dans le rôle de Lars
2012 France Inter "Le destin de Jocelyn Carmini" d'A. Torregrossa - réalisé par François Christophe, dans le rôle de Joseph Korbus
2010 France Inter "Touche pas à ma forêt !" de B. Cousin - réalisé par Alexandre Plank
2010 France Culture "La guerre et la paix" d'après L. Tolstoï - réalisé par Cédric Aussir
2010 France Culture "Staline avant Staline" réalisé par Myron Meerson
2007 France Culture "Sur les docs, le théâtre contestataire en Biélorussie" réalisé par Ch. Baldy, prod. C. Pétillon
2006 France Culture "L'Affaire Gouffé" réalisé par Christine Bernard-Sugy
2005 France Culture "Le Vaisseau de la Mort" réalisé par Myron Meerson
2005 France Culture "Une expérience du Dr Ox" réalisé par Myron Meerson

Sports

Tennis, natation, écriture

Télévision

2016 "Joséphine Ange gardien" (Stephan Kopecky, DEMD - TF1) : le père de Gabrielle
2015 "Secrets d'Histoire, Louis XIV" (Xavier Lefèvre, SEP – France 2) : le duc de Saint-Simon
2013 "Dernier recours" (Luc Chalifour, Effervescence – France 2) : Alain
2012 "C'est la crise !" (David Freymond Calt – M6) : le reporter d’Infos TV
2011 "Le Client" 1x90mn (Arnaud Mercadier, KWAÏ – France 2) : le capitaine de gendarmerie
2011 "Nicolas Le Floch" Saison 4, ép. 8 (Nicolas Picard, Cie des Phares et Balises – France 3) : l'Exempt
2010 "Nicolas Le Floch" Saison 3, ép. 2 (Nicolas Picard, Cie des Phares et Balises – France 3) : l'Exempt
2010 "Les Diamants de la Victoire" 1x90mn (Vincent Monnet, Exilène Films – France 2) : le Garde national
2009 "Engrenages" Saison 3, ép. 8 (Jean-Marc Brondolo, Son & Lumière – C+) : Jérôme
2009 "Joséphine Ange gardien" (Jean-Marc Seban, DEMD – TF1) : Hadrien
2009 "Une famille formidable" (Joël Santoni, Panama productions – TF1) : le médecin de Zoé
2009 "La Commanderie" 8x52mn (Didier Le Pêcheur, Tétramédia – France 2) : Marcelin

Théâtre

2011/2017 "Chute d'une nation" de Yann Reuzeau - mise en scène de l'auteur, dans le rôle de Camara. Théâtre du Soleil septembre-octobre 2015 (créé en 2011 à La Manufacture des Abbesses, Paris)
2012 "Sofia Douleur" de Laurent Gaudé - mise en scène de Nitya Fierens, dans des rôles multiples. L'Atelier à Spectacle, Centre Dramatique Régional de Dreux
2012 "Mystère Pessoa" de Stanislas Grassian - mise en scène de l'auteur, dans le rôle de Reis. Le Lucernaire, Paris
2011 "Célébration" de H. Pinter - mise en scène de Patrick Piard / Cie Frontlife, dans le rôle de Matt. Ciné-Théâtre13, Paris, festival des mises en capsule
2010 "Petit boulot pour vieux clown" de Matéi Visniec / Cie Umbral, dans le rôle de Peppino. 250 représentations (2004 - 2010)
2009 "L'Histoire du Communisme racontée pour les malades mentaux" de Matéi Visniec / Cie Umbral, dans les rôles de Timoféi et Stepan Rozanov. Avignon off  (Collège de la salle)
2008 "En Vers et contre tous" d'Amine Kaci - mise en scène de l'auteur, dans le rôle de Cyrus. Théâtre du Petit Gymnase, Paris (80 représentations)
2007 "Histoires de la Folie ordinaire" de Petr Zelenka - mise en scène de Katia Hala, dans le rôle de Jiri / MC93 Bobigny
2005 "Oxygène" d'Ivan Viripaev, création collective sous la direction de Jivili Montvilaite (GITIS, Moscou), dans le rôle de Lui. Festival Eclairages russes au théâtre du Hublot, Colombes)
2005 "Duo pour Violon seul" de Tom Kempinski / Cie Les Feuilles d'or, dans le rôle de J. Feldmann (80 dates : 2002-2005)

Divers

Clown de rue, clown d'intervention

Interview

R.S : Bonjour François.

F.H : Bonjour Reynald !

R.S : Sur ton CV on peut lire : "Diplômes ESSEC (1995) / DESS Droit des Affaires et Fiscalité (1992)" puis "1998-01 Cours d’art dramatique René Simon". Tu as fait un grand écart dans ton parcours, apparemment ! Le désir de faire le comédien était déjà en toi ? Comment les choses se sont-elles passées ?

F.H : Les études... J’ai grandi dans une famille où l’activité purement intellectuelle était très valorisée. Du moins est-ce la perception que j’en avais, enfant, adolescent puis jeune adulte. Je voulais que mes parents soient fiers de moi à l’aune de leurs valeurs, ou de ce que je croyais être leurs valeurs ; nuance importante, car au fond ils ne m’ont jamais empêché de faire du théâtre, de nourrir le rêve d’être comédien ; jusqu’à un certain point, je me suis mis des barrières tout seul. Parallèlement, j’avais eu ma "révélation" théâtrale au collège : alors âgé de 11 ans, j’avais dû remplacer un camarade de classe qui s’était cassé le bras aux sports d’hiver et avait le rôle principal des Précieuses ridicules, le marquis de Mascarille, monté par ma prof de français pour la fin d’année. C’est mystérieux, mais j’ai éprouvé, en apprenant puis en jouant Molière, le sentiment d’avoir trouvé ma place. Ma prof m’a proposé de conserver le rôle. Elle avait sans doute perçu à quel point jouer me rendait heureux, et que c’était communicatif. Puis je suis retourné sagement à mes études, le théâtre me paraissait trop agréable pour constituer un travail (!) J’ai donc manqué de suite dans les idées... Bref je saute plein d’étapes, j’ai recommencé à jouer dans des compagnies amateurs à partir de mes 22 ans, et j’arrive à mes presque 30 ans, il m’a donc fallu 7 ans pour m’apercevoir que je n’avais qu’une vie. L’âge de raison, en quelque sorte. Je suis allé pousser la porte du cours Simon... et voilà.

R.S : Tu indiques également "Clown de rue, clown d’intervention". C’est-à-dire ?

F.H : En 2003 j’ai intégré une troupe et une compagnie, Umbral, dont le fondateur et metteur en scène, Victor Quezada-Perez, avait été formé au clown par un maître, lui-même formé par Etienne Decroux. Il nous a appris comment faire naître son clown, pour monter des pièces en clown de théâtre, mais aussi proposer des médiations en milieu "difficile", par le biais de saynètes ou d’impro, toujours en clown. Et parfois ça prenait la forme de créations in situ dans des endroits publics, voire dans la rue.

R.S : D'où vient que tu parles couramment l'anglais ?

F.H : D’une bonne oreille et d’une fréquentation assidue des salles de cinéma d’art et d’essai où la VO était (et est toujours) impérative ! Jusqu’à un certain point, parler, c’est imiter. Comprendre, c’est écouter, j’ai eu plus de mal, au début...

R.S : Tu as participé à une création collective. C'est intéressant. J'aimerais en savoir davantage !

F.H : En 2005, ce qui s’appelait encore l’ANPE Spectacle a participé à un échange avec le GITIS, la grande école de théâtre de Moscou. Des metteurs en scène sont venus à Paris pour proposer des chantiers de création à des comédiens qu’ils choisissaient. Ça a duré 2 mois à peu près ; à partir de la pièce "Oxygène", d’Ivan Viripaev, nous faisions des propositions qui servaient de base de travail à notre metteur en scène (Jivili Montvilaite, une artiste balte). Le spectacle a finalement été monté, à Mains d’œuvre puis au Hublot.

R.S : Comment as-tu pris le chemin du doublage ?

F.H : Au départ, il y a eu une convergence de "signes" : j’avais été littéralement fasciné par le charisme des voix de doublage des films et séries que j’avais vus enfant et adolescent (Roux, Bertrand, Deschamps, Lax, Atlas, ...). Et puis il y a ce passage dans La Vie devant Soi, qui se passe dans un audi. Alors que je jouais dans "Mort sans sépulture" en 2005, un de mes partenaires m’a appris qu’il travaillait en synchro et qu’il pensait que j’avais l’oreille et la voix pour tenter ma chance. J’ignorais tout de cette discipline, il m’a littéralement pris par la main en m’emmenant un jour dans trois, voire quatre audis. C’est quelqu’un qui travaillait (et travaille toujours) beaucoup. Ça aurait pu démarrer à ce moment-là, mais en fait j’ai eu d’abord du mal à me sentir légitime. C’est en 2014 qu’une DA qui m’avait entendu pendant le mixage d’un livre-audio a demandé à me rencontrer, et là j’y suis allé pour de bon !

R.S : Etait-ce une discipline à laquelle tu pensais lorsque tu as débuté ta carrière ?

F.H : Je n’y connaissais rien, je ne savais même pas s’il y avait des chemins de traverse entre le théâtre, le cinéma, la télé, la synchro, etc. Quand j’ai débuté, il y avait Internet mais pas Wikipedia ! Pour moi, c’était comme dans le bouquin de Gary : une activité un peu mystérieuse, indétectable dans la "vie normale", dissimulée dans des endroits discrets situés au fond des cours d’immeuble. Bref, un truc presque fictif ! Donc non, je n’y songeais pas quand j’ai décider de devenir acteur.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

F.H : Course, natation... Je suis également cinéphile mais depuis quelques années j’essaie plutôt de lire tout ce que je n’ai pas lu quand j’étudiais avec difficulté et passais mon temps devant les écrans petits ou grands. Evidemment je n’y arrive pas !

R.S : Merci beaucoup François.

F.H : Merci à toi Reynald.

Interview de mai 2019
Top