RSDOUBLAGE
contactez-nous

Tristan Petitgirard

Doublage

série
2009/....
The Listener (Harlan Abbott)
série
1987/....
Amour, gloire et beauté (Marcus Walton)
cinéma
2016
Traque à Boston (Officier Joey Reynolds)
série
2005/2006
cinéma
2011
Eva "2011" (Alex Garel)
cinéma
2007
cinéma
2003
cinéma
2009
série
2011/2014
Borgia (Rodrigo Borgia 'El Pequeno' Lanzol)
série
2003/2004
Dragnet (Thomas Lee)
cinéma
2015
Demolition (Steven)
série
1999/....
série
2007/2010
Les Tudors (George Boleyn)
cinéma
2013
Train de nuit pour Lisbonne (Jorge O'Kelly jeune)
série
2016/....
série
2003/....
série
2002/2012
Les Experts : Miami (Craig Edwards)
série
2011/2015
Revenge (Javier Salgado)
cinéma
2005
cinéma
2007
A vif (Cash)
série
2013/....
série
2015/....
Crazy Ex-Girlfriend (Père Brah)
télévision, VOD & DVD
2009
cinéma
2008
Spartatouille (Nate Haden)
série
2016/....
I Love Dick (Geoff)
série
1999/....
télévision, VOD & DVD
2011
série
2001/2015
série
2011/2016
Person of Interest (Dr. Shane Edwards)
cinéma
2009
Blindés (Jimmy Hackett)
série
2017/....
The Deuce (Eric)
cinéma
2007
cinéma
2005
série
2006
Blade (Zack Starr)
série
2016/....
The Path (Johnny Lane)
série
2009/2010
Forgotten (Daniel Harris)
série
2006/2010
Heroes (Brody Mitchum)
série
2005/....
Grey's Anatomy (Adam Singer)
cinéma
2008
Tonnerre sous les Tropiques (Byong, membre du gang Dragon Flamboyant)
cinéma
2009
In the Air (Kevin)
télévision, VOD & DVD
2016
série
2017/....
The Deuce (Arthur Laurent)
cinéma
2014
cinéma
2004
Cellular (Chad)
série
2015/....
The Five (Mickey)
série
2004/2009
The L Word (Eric Sonnenberg)
cinéma
2004
Tout ou rien (Carbo)
série
2017/....
Taken (Bob Landers)
série
2013/2015
Hemlock Grove (Trevor)
série
2008/....
cinéma
2015
Pixels (White House Junior Aide Jared)
télévision, VOD & DVD
2012
cinéma
2017
The Greatest Showman (James Gordon Bennett)
série
2016/....
Luke Cage (Alex)
télévision, VOD & DVD
2016
télévision, VOD & DVD
2010
télévision, VOD & DVD
2005
série
2010/....
Hawaii Five-0 (Jonathan Redmond)
série
2009/....
NCIS : Los Angeles (Navy Commander Rearden)
série
2008/2015
Mentalist (Reid Colman)
série
2007/2015
Mad Men (Ed Lawrence)
série
2007
Cane : La Vendetta (Michael Bronson)
série
2006/2009
The Unit : Commando d'élite (Ambassadeur Henry Trotter)
série
2006/2008
Shark (Sam Bemis)
série
2005/2017
Bones (Colonel Dan Pelant)
série
2005/2006
Commander in Chief (Reporter Charlie)
série
2004/2012
Desperate Housewives (Terrence Henderson)
série
2003/....
NCIS : Enquêtes spéciales (Capitaine Dean Pullman)
cinéma
2008
Cloverfield (Jason Hawkins)
télévision, VOD & DVD
2016
série
2003/....
série
2014/....
télévision, VOD & DVD
2007
série
2004/2005
cinéma
2010
série
2009/2018
The Middle (Sean Donahue - 2ème voix)
Bartleburt
animation
2015/...
Doudou "Création de voix"
animation
Grignotte "Création de voix"
animation
Gus
animation
2004/2007
Hot spot
animation
2003/2007
Mr Vanderhayde
animation
2007

Formation

Jack Garfein
Jean-Laurent Cochet
Method's Studio à Londres
Ecole Florent
Studio Pygmalion
Francoise Covillaut
Stage de jeu à la caméra avec Jean-Claude Bouillon

Assistant à la mise en scène

De Patrice Kerbrat : "Squash" et "Synopsis" d'Andrew Payne
De Patrice Kerbrat : "Une chatte sur un toit brûlant" de T. Williams et "Liaison transatlantique" de F. Rozié
De Thierry Harcourt : "L'air de Paris" de J. Pessis

Auteur

Auteur Dramatique

Cinéma

2003 "Venise pour témoin" réalisé par Thierry Harcourt, dans le rôlr de Lino

Courts-métrages

2004 "Elévations" réalisé par Vincent Monceau avec C.Hiegel et A. Delpy
2001 "Portrait" réalisé par Unglee
2001 "La main dans le sac" réalisé par l'E.S.E.C.
2001 "A l'arrache" réalisé par Cédric et Emmanuel Viera
2000 "The magic box" réalisé par Olivier Cohen
2000 "Les clefs" réalisé par Samy Squilacci
1999 "Les yéyés" réalisé par Xavier Ournac
1999 "Espèce de gros con" réalisé par Laurent Baffie
1997 "L'attache" réalisé par Chad Chenouga

Mise en scène

"La Machine de Turing" de Benoît Solès. Théâtre Michel
"Signé Dumas" de Cyril Gely & Eric Rouquette. Théâtre La Bruyère
"Le Sacrifice du Cheval" de Michaël Cohen. Théâtre du chien qui fume, Avignon 2016
"Rupture à Domicile" Comédie Bastille, Avignon 2016
"Les amants de Séville" opéra comique conçu par Gilles Roland-Manuel
"Carton rouge pour papa" de Gérard Ejnes
"Dis-moi oui !" de Déborah Helpert
"L'Illusionniste" de Sacha Guitry
"C'est d'enfer" d'Agnès Doolaeghe et Bernard Mithieux
"Les homos préfèrent les blondes" de Eléni Laiou et Franck Le Hen
"Castings" de Delphine de Turckheim
"Drôles de mecs"
"Perrault ça cartoon"

Musique

Parolier
Piano, classique, Jazz (depuis 4 ans)
Chant

Télévision

2005 "Joséphine, Ange Gardien" réalisé par Jean Marc Seban, dans le rôle de Thomas
2004 "La sexualité des français" réalisé par Nils Tavernier, dans le rôle de Cyril
2003 "Le pays des enfants perdus" réalisé par Francis Girod, dans le rôle de Paul
2002 "Comissaire Valence" réalisé par Vincenzo Marano, dans le rôle de Mr Lederman
2002 "La vie devant nous" réalisé par VVincenzo Marano et Alain Choquart, dans le rôle de Christopher
2001 " Claire Bellac, médecin de famille" réalisé par Didier Albert, dans le rôle de l'étudiant brunois
2000 "La robe de mon père" réalisé par Philippe Berenger, dans le rôle du prof de maths
2000 "Avocats et associés" réalisé par Denis Amar, dans le rôle d'un jeune avoué
1996 "La belle époque" réalisé par Gavin Millar, dans le rôle du chanteur de cabaret

Théâtre

2018 "Rupture à Domicile" de Tristan Petitgirard - mise en scène de l'auteur. En tournée
2011 "Nina" texte de José Ramón Fernández, traduit par Angeles Muñoz - mise en scène de Nassima Benchicou assistée de Arnaud Schmitt. Les Déchargeurs
2010 "L'Illusionniste" de Sacha Guitry et mise en scène de Tristan Petitgirard. Théâtre Ranelagh
2008/2009 "Noces de Sable" de Didier van Cauwelaert et mise en scène de Julien Delbès. Théâtre des deux Rêves
2004 "Révélation" de Tristan Petitgirard et mise en scène de M.Quentin. Sudden Théâtre
2003 "Hypothèque" de Daniel Besse et mise en scène de Kerbrat. Théâtre de l'Oeuvre
2002 "Elvire" d'Henry Bernstein et mise en scène de Patrice Kerbrat. Petit Marigny
2002 "Le silence" et "Le mensonge" de N. Sarraute et mise en scène d'Alexandre Arnaud, lecture au théâtre 13
1999 "Le vieux et le perroquet" de Gérard Gelas et mise en scène de Claude Confortes. Théâtre Tristan Bernard
1999 "Le troupeau" de Rafenomanjato au TILP et mise en scène de Claude Confortes
1997 "Lorenzaccio ou la liberté d'Hélène" de B.M. Flourez et mise en scène de Dorothée Nonn. Festival 11
1997 Récitant pour le festival de musique de Flaine, oeuvres de Laurent Petitgirard et Alain Kremski
1996 "Les justes" d'Albert Camus et mise en scène de Yannick Belissard, dans le rôle de Yanek. Festival Off d'Avignon
1996 "Hommage à Yvonne Printemps" mise en scène de Raymond Aquaviva. Théâtre Marigny
1996 "Le médecin malgré lui" de Molière et mise en scène de Bernard Bastaraud

Interview

R.S : Bonjour Tristan...

T.P : Bonjour.

R.S : Embrasser une carrière d'artiste, était-ce une évidence pour toi ?

T.P : J'ai eu la chance de grandir dans un milieu artistique. Mon père est musicien et j'ai donc été élevé au milieu des partitions, des répétitions et des concerts. Mais ce sont les mots et non les notes qui m'ont attiré. Néanmoins, la musique est essentielle à ma vie et elle m'apporte beaucoup dans mon métier. Il y a beaucoup de parallèles entre une interprétation musicale et une interprétation "dramatique" : les respirations, le rythme, les ruptures, les forte, les pianissimo... C'est encore plus vrai en doublage où, comme un musicien avec sa barre de mesure, nous avons la bande rythmo qui défile... Un directeur de plateau pourrait presque dire : "alors, cet acteur tu me le doubles à 80 à la noire, je veux un forte sur la 2ème phrase, suivi d'un pianissimo et la dernière réplique tu finis sur un point d'orgue bouche ouverte !" LOL

R.S : Tu aimes explorer toutes les facettes du métier. Le plaisir est forcément différent suivant les branches ?

T.P : C'est essentiel pour moi. J'adore jouer la comédie mais j'ai aussi besoin d'être à l'origine de mes propres créations. C'est pourquoi j'écris et je fais de la mise en scène. Même si monter une pièce est une vraie gageure aujourd'hui, c'est aussi un bonheur immense que de réaliser ses rêves. Pour un artiste, à moins d'une notoriété exceptionnelle, il me semble vital de se battre pour monter ses projets. Ne pas attendre mais provoquer... C'est vrai que j'ai une grande curiosité artistique et je ne veux pas me limiter, même si en France on a tendance à mettre des étiquettes.

R.S : Parmi ces facettes, il y a le doublage. Comment tout ça a débuté ?

T.P : Mon premier enregistrement en studio, c'était comme beaucoup de comédiens pour me post-synchroniser suite à un tournage. Mais ce n'est que plus tard qu'est venu le doublage à proprement parler. J'ai toujours été très sensible à la voix et aux versions françaises... Je suis un enfant de Dallas et de Capitaine Flam. J'avais un vrai désir de faire du doublage mais je cherchais la porte. Et puis tout part souvent d'une rencontre. Comme de nombreux comédiens, c'est Georges Caudron qui m'a mis le pied à l'étrier. Et, comme Fabrice Fara, je l'ai rencontré dans un théâtre (il y va presque tous les soirs, un amoureux des acteurs !). Hervé Rey m'a aussi aidé en m'emmenant non pas au pays imaginaire mais sur certains plateaux. Alors que je faisais du doublage depuis un an, j'ai eu l'envie de me perfectionner par un stage, avec Marc Saez et Véronique Piciotto. Ca m'a permis de travailler des rôles très variés et de "bouffer" de la rythmo très intensément. A la suite de ce stage j'ai eu accès à des rôles plus importants.

R.S : Donc, si je comprends bien, avant de t'y adonner le doublage évoquait déjà pas mal de chose pour toi ?

T.P : Oh que oui ! Ma meilleure amie est la fille de Daniel Russo qui a beaucoup œuvré dans le doublage. Donc, avec Amanda, lorsqu'on était enfants on s'amusait à reconnaître la voix de Daniel partout. Lui-même m'a d'ailleurs encouragé à pratiquer le doublage.

R.S : Ta façon de travailler est différente selon les rôles et les comédiens que tu doubles mais je pense que l'influence vient également des directeurs artistiques ?

T.P : Bien sûr. L'important est de savoir se rendre disponible. C'est la clef, mais chaque directeur de plateau a sa manière de donner ses indications. L'important est de trouver le terrain sur lequel on se comprend. Mais n'oublions pas qu'avant tout la plus grande source d'inspiration vient de l'acteur du film. Donc, bien écouter la version originale est le plus important pour moi. Je m'efforce, même si le programme est chargé et qu'on ne peut voir les boucles qu'une fois, de ne jamais jouer à voix haute par-dessus l'original, afin de me nourrir de son jeu, de rentrer dans sa respiration et dans son œil. Ne pas m'imposer à l'acteur mais venir à lui. Je ne suis pas dans le doublage depuis très longtemps mais c'est ainsi que j'essaie de travailler.

R.S : L'ambiance de travail est assez confinée. On est dans le noir, enfermé, ce n'est pas un peu difficile parfois ?

T.P : C'est clair qu'on n'a pas forcément envie d'aller au cinéma le soir. Mais j'aime bien cette ambiance confinée qui me rappelle le théâtre. Comme sur scène, on ne voit que ses partenaires (sur l'écran et à côté de soi à la barre) et on ne voit pas le reste de la salle. Mais il y a aussi des studios où l'on enregistre sur des télés. Et là, pas d'obscurité. Quant à l'ambiance, elle est souvent joviale et détendue. Dans "jouer la comédie", il y a jeu et beaucoup d'acteurs sont restés très enfants, la blague et le rire facile. Par ailleurs, l'aspect technique me plaît beaucoup. Je ne prends pas le synchronisme comme une contrainte, plutôt comme un jeu ludique. C'est une vraie technique, presque sportive, à la différence qu'elle doit être au service des émotions.

R.S : La musique fait également partie de ta vie mais pas seulement par le chant. Tu es parolier et même musicien. Est-ce une autre manière de t'exprimer ?

T.P : Oui... Et d'ailleurs au grand dam de mes amis je chante continuellement. Je ne suis pas chanteur mais j'ai toujours une mélodie en tête. Je rebondis sur un mot, un son. Lorsque j'écris, je mets toujours de la musique (plutôt instrumentale car les mots peuvent me troubler). La suite logique était donc d'écrire des textes de chansons, et j'ai la chance de travailler avec des gens de grand talent comme Isabelle Georges.

R.S : As-tu d'autres passions en dehors de ton métier ?

T.P : Ma passion c'est avant tout mon métier Je vais donc beaucoup au théâtre, plusieurs fois par semaine. J'écoute aussi de la musique continuellement, surtout du jazz. Mais j'aime aussi beaucoup le sport, le tennis particulièrement. Et, pour finir, je suis un gourmet très gourmand.

R.S : Merci beaucoup Tristan.

T.P : Merci à toi Reynald d'être aussi passionné et disponible.

Interview de juin 2006
Top