RSDOUBLAGE
contactez-nous

Pauline Smile

Doublage

série
1999/....
New York Unité Spéciale (Sandy Burnside)
série
2005/....
Grey's Anatomy (Wendy Cole)
série
2017/....
Six (Baker)
série
2017/....
The Son (Inez)
série
2014/....
série
1977/....
Le Renard (Sylvia Voigt)
série
2014/....
série
2017/....
13 Reasons Why (Nina Jones)
série
2014/....
Gotham (Ramos Silva)
série
2016/....
StartUp (Lacey)
série
2017/....
The Son (Lizzie McCullough)
série
2013/....
télévision, VOD & DVD
2018
Alex & Me (Lexi)

Formation

2016 Formation Voice Over /Doublage Formation assurée par Le Magasin
2016 Accompagnement artistique auprès du 100 ECS
2013/2012 "Cartes blanches au Collectif Ildi" Scène Nationale du Merlan. Jeux du réel - Travail sur le désapprendre au théâtre
2012/2010 "Training casting" avec le Collectif La Réplique. Stage Caméra - Laboratoires de séquences longs métrages
2011 Formation "Panorama d'une production" Formation assurée par l'ARCADE PACA
2011 Formation "Diffuser un spectacle" Formation assurée par l'ARCADE PACA
2008 Danse Hip Hop Avec la Cie Cré-scène13 (David Colas)
2008/2006 Th. d'impro. et comédie musicale Avec Ali Bougheraba

Auteure

2017 "Spectacle à 2 (titre provisoire)" spectacle à sketches
2017 "Free Bird" Long métrage (en écriture)
2016/2009 "Star mode d'emploi" spectacle vivant
2015/2012 "Miss Taf" mini série (en développement)
2015/2012 "Plus tard quand je sauras grand" spectacle familial (en écriture)
2010 "Bon anniversaire Petit Jean" court métrage
2009 "Verdict sans appel" court métrage

Cinéma

2017 "Un peuple et son roi" réalisé par P. Schoeller
2017 "Voyez comme on danse" réalisé par M. Blanc
2016 "Le Redoutable" réalisé par M. Hazanaviscius

Clips

2018 "Ya Rayah" de Rachid Taha

Courts métrages

2017 "Bafouée" de l'IECA, dans le rôle principal Hannah
2016 cours métrage de l'ESEC, dans le rôle de Julie
2014 "Pizzapocalypse̋" dans le rôle d'Amanda
2013 "Replay" dans le rôle principal
2012 "J'aurais voulu crier" dans le rôle principal
2011 "La Beauté" dans le rôle principal
2011 "Un dimanche comme tant d'autres" dans le rôle principal. Sélectionné au Festival du Court Métrage du Luxembourg.
2010 "Bon anniversaire Petit Jean" dans le rôle principal. Sélectionné au Short Film Corner de Cannes, au Short Short Film Festival (USA) et au Cristal Festival
2009 "Verdict sans appel" dans le rôle principal
2008 "Ramuschka" dans le rôle de la caissière

Mini-séries

2016 "Smile & Pay" dans le rôle muet de la ménagère
2013 "Sophie-Sophie : La tournée des Pétasses". Canal+
2013/2012  Miss Taf !" dans le rôle principal de Miss Taf

Spectacles vivants

2019 "Bienvenue aux cons !" Texte de Ph. Durant. Seul en scène humour
2019 "Dingue Dingue !" comédie de Ph. Durant. Interprète : Cindy
2018 "Sublime... forcément sublime !" d'après l'affaire Grégory. Interprète, adaptation de l'Article de M. Duras
"Actuel/2017" : "Le dernier jour d’un condamné - Interprétation Féminine" création en partenariat avec le 100 Ecs de Paris. Interprète, adaptation de V.Hugo, monologues intérieurs
2013/2012 "Etat Civil" Association avec le Collectif Ildi Eldi à l'occasion du Festival Actoral de Marseille. Interprète, texte de S. Chiambretto
2012/2010 "Star mode d'emploi" comédie - Succès PACA. Festival d'Avignon. Interprète, Voix Off : R. Martin
2012/2011 "Les Entremetteuses" comédie - Grand succès dans le Sud de la France. Interprète principale : Gaëlle, texte de J. Sigalas
2010 "Cartes Blanches à X. Marchand" Collaboration avec les Sc. conventionnées de la Minoterie et des Bernardines. Interprète, mise en scène N. Casale
2009/2011 Jeune public "Croch et Tryolé" Interprète - Mamie Minou
2002/2008 "Humour" sélection dans de nombreux festivals. Interprète - One Woman

Télévision

2013 "Ceux de 14" réalisé par O. Schatzsky. FR3

Divers

Actuel : Représenté par l'Agence Smith & Smith/l'Agence Rebecca Models et Emily Models. Pub
Actuel/2014 : Ouvreuse Théâtre
2016 /2013 : Réplique casting Cinéma
2015 Modèle Make up Conservatoire de maquillage - FX
2014 Hôtesse Auditorium de Paris, Accueil - Editions Atlas
2014 Modèle Hair cup L'Oréal, J. Dessange...
2014 Permis B
2013 Lauréate Défi Jeune Projet culturel Miss Taf
2009/2010 Directrice artistique Prog Théâtre de Tatie
2008 B.P. Préparatrice en pharmacie
2006 L2 Neurosciences opt biochimie/ BAC S

Interview

R.S : Bonjour Pauline.

P.S : Bonjour Reynald.

R.S : Du Bac S et de la préparatrice en pharmacie que tu as été à ton spectacle "Le dernier jour d'un condamné" d'après Hugo où tu es seule en scène, en passant par le fait d'être modèle make up, modèle hair cup, hôtesse, c'est plus que le grand écart ! Quel a été ton parcours ? Tu savais depuis toujours où tu voulais aller ?

P.S : Un grand écart très acrobatique effectivement ! Je voulais être chercheur en cancérologie du cerveau. De ma Lorraine natale, je suis donc partie sur Marseille où les facultés étaient directement accessibles pour moi. Et puis, un peu par hasard, je me suis retrouvée dans une soirée de café-théâtre et mon cerveau m’a virtuellement projetée sur scène. Ça a été un déclic et je suis tombée amoureuse du jeu, de la scène. Ma passion pour le secteur de la recherche, de la médecine en général, est passée au second plan. J’ai fait des études de préparatrice en pharmacie pour financer mes cours de café-théâtre tout en satisfaisant ma soif de connaissances et par la suite, en écrivant mes sketches, j’ai cherché "autre chose", de plus personnel, plus indépendant peut-être aussi... ce qui m’a conduite à des cartes blanches sur des scènes subventionnées et m’a aussi permis de découvrir d’autres textes, riches, forts, avec un message qui prend aux tripes. C’est ce qui me plaît ! Le dernier jour d’un condamné ne m’était pas destiné de prime abord. Mais quand mon metteur en scène m’en a parlé, je me suis empressée de le lire et je me suis appropriée ces mots. Etrangement. Comme si j’avais toujours voulu l’incarner. Je suis très honorée de pouvoir le porter depuis 2 ans.

R.S : De plus tu es auteure, à la fois pour la scène et la caméra, et tu écris en particulier un "spectacle familial". C'est la première fois que je vois ça sur un CV ! De quoi s'agit-il ?

P.S : C’est un projet que j’ai en tête depuis plusieurs années mais, à dire vrai, je bloque toujours au même stade de mon écriture. Il s’agit d’un spectacle que je veux intergénérationnel, intimiste et qui touche au ressenti au sein d’une même famille, d’une génération sur les autres : l’enfant qui rêve d’être grand, l’ancien qui se souvient ou tente de se souvenir de sa jeunesse et, au centre, l’adulte quadragénaire qui veille sur les 2 générations : il est le pilier central de cette frise temporelle. Je trouve cela très intéressant de travailler sur le temps qui défile et de voir à quel point, selon le point de vie où l’on se positionne, une année n’a pas le même sens, la même vitesse. Pas toi ?

R.S : Comment as-tu pris le chemin du doublage ?

P.S : Je suis arrivée sur cette petite route grâce aux jeux vidéo. Mon ami est critique de cinéma et de jeux vidéo, il en reçoit donc beaucoup pour son travail et les teste. Pour ma part, c’est l’aspect créatif qui me stimule et m’interpelle et, de fait, je me suis intéressée à leurs progrès, en termes de scénario, d’esthétique, de jeu également. Via leurs doublages, j’ai pris conscience de l’importance de la voix. Dès ce moment, j’ai eu l’envie de travailler plus intensément cette facette de notre métier, d’aller m’enrichir un peu plus. Je suis donc passée par le Magasin pour me "rassurer" un brin au vu de la technique et, depuis janvier 2017, je m’y plais de plus en plus. Mais l’anecdote de cette histoire : je n’ai encore jamais travaillé sur un jeu vidéo.

R.S : Que t'a apporté ta formation au Magasin ?

P.S : Le Magasin m’a servi à évacuer l’essentiel de mon appréhension concernant la bande rythmo, de me mettre en confiance auprès des DA qui m’ont formée et de mettre ensuite un premier pas dans les studios auprès d’eux. Je dirais que, pour moi, c’était une base indispensable car il faut être quasiment "prêt à l’emploi" en se rendant sur place. Ce ne sont pas 15 jours de formation qui m’ont rendue opérationnelle mais, au moins, je savais comment ça se passerait.

R.S : Le doublage était une discipline à laquelle tu pensais déjà lorsque tu as commencé ton chemin de comédienne ?

P.S : Pas du tout. Je rêvais plutôt d’être une Blanche dans Un tramway nommé désir, (rires) et je m’amusais à refaire des voix off de publicités ! Je ne pensais pas du tout à cette discipline.

R.S : Quel regard portais-tu sur cette activité avant d'en faire toi-même ?

P.S : J’avais très peur ! (rires) Je pensais que je ne serais pas capable de jouer et de lire la bande rythmo en mouvement en même temps mais ça m’intriguait beaucoup. Je suis vraiment très curieuse et je ne "supporte" pas de ne pas savoir quelque chose. Donc moins j’en savais plus ça m’intéressait. J’étais au RSA, j’ai mis 3 ans pour obtenir le financement du Magasin mais je me suis accrochée parce que je voulais savoir comment on fait.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

P.S : J’aime le cinéma, le théâtre, la musique, le fitness boxing, l’endurance sur la WII, m’occuper des animaux et des plantes, la cuisine et, bien sûr, les sciences.

R.S : Merci beaucoup Pauline.

P.S : Merci à toi Reynald.

Interview de décembre 2018
Top