RSDOUBLAGE
contactez-nous

Aurore Saint-Martin

Doublage

série
2015/2018
Quantico (Ashley)
série
2011/....
série
1999/....
New York Unité Spéciale (Infirmière Irene)
série
2014/2017
Night Shift (Sofia)
série
2016/....
série
2018/....
The First (Collégienne)
série
2005/....
série
2015/....
série
2016/....
Ozark (Tracy)
série
2018/....
The Order (Ruby)
série
2011/....
Shameless (US) (Tahetia)
série
1999/....
New York Unité Spéciale (Molly Harrison)
série
2012/....
Chicago Fire (Willa Mayfield)
télévision, VOD & DVD
2019
The Perfect Date (Shelby Pace)
série
2017/2018
série
2015/....
Sneaky Pete (Angie)
télévision, VOD & DVD
2018
série
2017
Zenith (Boris)
série
2018/....
Lodge 49 (Larry Loomis jeune)
Bakin' Betty
animation
2019/....
Dudley
animation
2019/....
Priya
animation
2019/....

Formation

2018 Masterclass, Nicolas Briançon (S. Guitry)
2013 Atelier Ecriture Scénario Court-Métrage, Richard Sidi (Maison du Film Court)
2007 Cours Jean-Laurent Cochet
2006 Classe libre, Laure Cohen (Studio Fame)
2005 Acting workshop, Elisabeth Kemp, Andreas Manolikakis (Actor’s Studio)
2004 Studio Pygmalion, Pascal Luneau
Stages Cinéma en Anglais Jordan Beswick (Studio VO - VF)

Ecriture / réalisation

2018 "Sophiiie..." en cours d'adaptation, d'après "Comme une Respiration" de Jean Teulé. Long-métrage en cours d'écriture sur les courses hippiques
2011/2012 "Une Histoire à la Conte" court-métrage (Festivals de St-Pétersbourg et d’Autrans)

Etudes

2001/2003 MBA à l'ESC Reims et EOI de Madrid (diplôme anglais - espagnol)
1999/2000 Bishop's University - Canada - 3ème année Business

Langues

Anglais bilingue
Espagnol et italien très bon niveau

Sports

Ski Compétition - Equitation Galop 4 - Danse Classique (25 ans de pratique)

Télévision

2018 "Section de Recherches : Mort sur Mesure" réalisé par Alexandre Pidoux, dans le rôle du Dr Fabiani
2014 "Au Nom de la Vérité : Harcelée Par Son Ex" réalisé par Olivier Chapelle, dans le rôle d'Emma
2013 "Une Famille Formidable" réalisé par Alexandre Pidoux, dans le rôle d'une cliente du restaurant
2007 "Sur le Fil" réalisé par Bruno Garcia, dans le rôle de la fille au pair
2006 "Section de Recherches" (saison 3, ép. 4) réalisé par Bruno Garcia, dans le rôle de l'étudiante Marcy
1998 "Avocats et Associés : Pas le Pérou" réalisé par Bruno Garcia, dans le rôle d'un infirmière

Théâtre

2016/2018 "Le Chat Botté" mise en scène de Sandrine Pocskaï. Théâtre de la Clarté, dans le rôle de la Princesse/sorcière
2012/2013 "Nettoyage de Printemps" mise en scène de Pierre Laur, dans le rôle de Sandra. Tournée
2011/2012 "Le Clan des Divorcées" d'Alil Vardar, dans le rôle de Stéphanie d’Humilly de Malampris
2011 "Arrête de Pleurer Pénélope" mise en scène de Nathalie Hardouin, dans le rôle de Léonie. Comédie Soférino (Lille) et Comédie de la Gare (Genève)
2011 "Cendrillon" mise en scène de Gaël Albespy, dans les rôles d'Anastasie et du majordome. Comédie de la Passerelle
2007/2010 Festival Théâtre de Verdure du Jardin Shakespeare (Pré Catelan)
"Roméo et Juliette" de Shakespeare - mise en scène de Michel Dury, dans le rôle de Juliette
"Les Mystères de Paris" d'Eugène Sue - mise en scène de Michel Dury, dans le rôle de Fleur de Marie
"Les Fourberies de Scapin" de Molière - mise en scène de Sandrine Pocskaï, dans le rôle de Hyacinthe
"Les Plaideurs" de Racine - mise en scène de Michel Dury, dans le rôle d'Isabelle
2005/2007 "Le Clan des Veuves" de Ginette Garcin - mise en scène d'Edouard Prétet, dans le rôle de Jeanine. Théâtre des Bouffes Parisiens et tournée

Divers

2014/2018 "Mortelles soirée" Commissaire Anglais - Français (France, Luxembourg, Belgique)

Interview

R.S : Bonjour Aurore.

A.S.M : Bonjour Reynald.

R.S : D'où vient que tu es bilingue anglais-français ?

A.S.M : En fait, j’ai commencé les cours d’anglais à l’âge de 7 ou 8 ans. J’allais chez une copine dont la maman organisait des cours d’anglais sous forme de "mini school" chez elle, tous les mercredis. On apprenait l’anglais sous forme de jeu, chansons, diapositives... j’adorais ça ! C’est ce qui m’a donné le goût de parler anglais. Par la suite, je me suis mise aussi à l’espagnol et l’italien. Et je dois dire que lorsque je voyage, je suis ravie de pouvoir communiquer avec les gens que je rencontre. J’ai eu la chance de faire divers voyages linguistiques aux USA, en Angleterre et en Espagne. Puis, je suis partie au Canada pour faire ma 3ème année d’études de commerce. J’étais au Québec, mais dans une université anglophone et j’avais des coloc’ et des amis qui venaient du monde entier, j’étais obligée de parler anglais.  On sortait souvent et le fait de devoir se faire comprendre dans un pub où la musique est à fond, c’était plutôt formateur !

R.S : Tu as été au cours Jean-Laurent Cochet, très réputé je crois. Quels enseignements en as-tu tirés ?

A.S.M : J’ai eu l’immense plaisir de travailler avec ce grand maître du théâtre. Il aime la rigueur, le travail bien fait, la répétition et il fallait toujours être bien habillé, par respect. J’ai découvert des textes et des auteurs passionnants. De plus, il enseigne la versification comme personne. J’étais fascinée par cette façon qu’il a de rendre les textes les plus difficiles et incompréhensibles, abordables et évident à interpréter et à "faciles" à entendre.

R.S : Comment as-tu commencé ta vie professionnelle ensuite ?

A.S.M : J’ai commencé à jouer au théâtre avant d’aller au Cours Cochet. A 25 ans, j’ai rencontré Ginette Garcin qui m’a proposé de débuter dans son Clan des Veuves, aux côtés de Louison Roblin et Gladys Cohen. J’étais folle de joie. Nous avons fait une tournée dans toute la France, puis joué au Théâtre des Bouffes Parisiens. Ensuite j’ai interprété le rôle de Juliette, dont je rêvais depuis toute petite. Et c’est après que j’ai décidé de compléter ma formation en allant au Cours Cochet.

R.S : Comment es-tu arrivée au doublage ?

A.S.M : Cela faisait quelques années que je pensais au doublage. Mais ce milieu ayant la réputation d’être un milieu très fermé, je n’osais pas m’y aventurer. Puis, j’ai eu mon petit garçon et j’ai moins travaillé. C’est là que j’ai rencontré Isabelle Leprince, qui jouait avec mon compagnon dans Joyeuses Pâques, au Théâtre du Palais Royal. On a bien sympathisé et elle m’a confié qu’elle faisait du doublage. Je lui ai dit que j’aimerais beaucoup voir comment cela se passait, mais que je n’avais jamais vraiment osé. Je tiens à la remercier tout particulièrement, car elle m’a véritablement tendu la main. Elle est ma marraine du doublage ! Elle m’a présenté différents directeurs de plateau, comme Marie-Christine Chevalier, qui m’a fait faire mon premier cachet. Et aussi Catherine Le Lann et Bruno Dubernat, qui m’ont mis le pied à l’étrier. Ensuite, je me suis accrochée, j’ai passé des journées entières à arpenter les studios, à assister pour apprendre le métier et rencontrer les directeurs de plateaux, les ingénieurs du son et les comédiens.

R.S : Et comment en es-tu arrivée à doubler de jeunes garçons ?

A.S.M : C’est Isabelle Leprince qui m’a dit que j’avais du potentiel dans les voix d’enfants et notamment de petits garçons. J’ai essayé et ça a collé. Ce que je trouve magique dans le doublage, c’est le fait de pouvoir interpréter des personnages que l’on n’aurait jamais l’occasion d’incarner sur scène ou à l’écran. J’adore mettre ma voix à disposition d’une femme de 30 ans et ensuite trouver la voix qui correspond au petit garçon d’un film d’animation par exemple. C’est passionnant et vraiment enrichissant pour mon travail de comédienne. J’ai l’impression d’avoir une palette de jeu plus large. Et en travaillant, on peaufine sans arrêt et il y a toujours la possibilité de s’améliorer, c’est sans fin et passionnant.

R.S : Tu indiques "Mortelles Soirées" dans ton CV. De quoi s'agit-il ?

A.S.M : C’est une sorte de Cluedo grandeur nature. En français ou en anglais selon la demande. Je mets en place, avec la complicité du client, une scène de crime (avec un cadavre et des indices de police scientifique) en toute discrétion dans un hôtel, un restaurant ou un château, selon le scénario choisi. Je suis tour à tour commissaire, témoin ou suspect (et parfois même l’assassin). Après une entrée fracassante afin de surprendre l’assemblée en plein dîner, je leur explique qu’ils ont environ 2 heures pour découvrir l’assassin, son mode opératoire et pourquoi il a sauvagement assassiné la victime. Les gens adorent et se prêtent volontiers au jeu.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

A.S.M : Je pratique toutes sortes de danses. J’ai longtemps pratiqué la danse classique. Je me suis ensuite frottée au jazz, à la danse orientale, à la zumba et l’année dernière j’ai découvert la gym suédoise. Il y a des cours à la carte, tous les jours et des niveaux différents, c’est l’idéal pour un emploi du temps atypique comme celui d’une comédienne !  Et j’ai découvert cet été le trapèze volant... c’est comment dire... vertigineux ! J’ai trouvé un cours près de Paris et j’y vais dès que je peux ! J’aime aussi les balades en forêt avec mon chien et particulièrement les moments partagés en famille lors de déjeuners, de week-ends ou de vacances… C’est mouvementé, mais tellement vivant et régénérant !

R.S : Merci beaucoup Aurore.

A.S.M : Un grand merci Reynald pour tout ce que tu fais pour nous !

Interview de septembre 2018
Top