RSDOUBLAGE
contactez-nous

Jessica Jaouiche

Doublage

série
2017/....
The Good Fight (Monique Cromley)
cinéma
2018
Titan (Rayenne Gorski)
série
2019/....
série
2012/....
Arrow (GCPD Officier)
série
2018/....
série
2019/....
The Boys (Isadora)
série
2019/....
série
2014/....
Madam Secretary (Sameera)
télévision, VOD & DVD
2018
série
2012/....
Arrow (Officier technique)
série
2009/....
Modern Family (Madison)
série
2019/....
Another Life (Officier Velazquez)
télévision, VOD & DVD
2018
série
2005/....
Grey's Anatomy (Neurophysiologiste)
série
2017/....
The Good Fight (Enid Blyton)
série
2018/....
Jack Ryan (Hanin)
série
2005/....
Grey's Anatomy (Médecin de vol)
cinéma
2018
Teen Spirit (Hayley)

Voix

Voice-over
The Reindeer Keepers (Arte)

Formation

2018 Atelier avec Joseph Menant (Autour de Marivaux)
2018 Stage Voix-off (Voix pub TV et Radio) - La Voix Pub (Alexandre Hermet, Jean-Luc Fauvel)
2017 "Le jeu et le doublage" Cie Vagabond Le Magasin
2017 Coaching Patricia Sterlin
2014 Formation chant et spectacle musical (Valérie Maucourt, Christine Mananzar)
2012 Acting international Paris (Robert Cordier) - Cursus Théâtre 3 ans
2009 Bac +5 Sociologie et Sciences politiques, conseil en communication

Chant

Tessiture Soprano
Chanson, Lyrique, Spectacle musical...

Cinéma expérimental

2019 "P2V" écrit et réalisé par Claude Corvo

Clips

2014 "Doucement" (de la chanteuse Elena Mendez) - Julien Fouilhé

Courts métrages

2018 "About a girl" Sophie Beloeil et Hugues Blondet
2018 "La minute Maman, les soirées" Sandy Lobry, La Rousse
2017 "Manasa 1 et 2" Sandy Lobry, La Rousse

Langues

Anglais
Libanais
Wolof
Peut prendre un accent moyen-oriental (libanais, syrien, irakien, égyptien...)

Publicités

2016 "TGV Lyria" Nema Prod., une cliente (Diffusion Web)

Théâtre

2018 "Spicilèges au lavoir / Bestial novembre (Lectures publiques) avec V. Violette, J. Wiggins, B. Tissier, A. Arbessier et S. Volodine. Lavoir Moderne Parisien
2017 "Il ne faut jurer de rien" (A. de MUSSET) 'Cécile' - L. Czerniak - Festivals
2016 "Les hommes préfèrent les emmerdeuses" - P. Hernandez - La Grande Comédie
2016 "Superstichieuses" - P. Hernandez - Théâtre des Blancs Manteaux
2015 "Grec cherche Grecque" (F. Durenmatt) - 'La femme de Bibi' et 'La chanteuse de cabaret' - Emile Salimov - Vingtième Théâtre
2014 "Jeu, set et match au bureau" Anaïs Monier - Tournée
2014 "Et si on parlait mariage ?" Notre futur/Les pavés de l’ours (G. Feydeau). Théâtre des Blancs Manteaux, Comédie Saint Michel, Festival d'Avignon 2014 + Tournée
2013 "Compliquement simple ! / Les grosses" (Jessica JAOUICHE, Seuls-en-scène). Les Disjonctés - Théâtre de Colombier (Suisse), Théâtre des Blancs Manteaux, BO Saint Martin
2012 "Orestie Workshop" (Eschyle, Sophocle) - 'Electre' - P. Castaletta - Théâtre Adyar
2012 "Macbeth" (Shakespeare) - 'Lady Macbeth' - Hervé Laudière - Théâtre des Allouettes
2011 "La chauve souris" (J. Strauss) - 'Rosalinde' - E. Salimov - Théâtre des Allouettes
2009 "La source de joie" (Musical de Marguerite Tarral) - La Cigalière, Sérignan

Interview

R.S : Bonjour Jessica.

J.J : Bonjour Reynald !

R.S : Quel a été ton parcours de comédienne ?

J.J : Eh bien, après des études de sociologie et de sciences politiques, j’ai fait une école de théâtre, Acting International, dirigée par Robert Cordier. Un cursus riche et complet de 3 ans qui m’a permis de très vite monter sur les planches dans différentes créations telles que Les Disjonctés, spectacle de seuls-en-scènes dans lequel j’ai écris et interprété différents rôles, La chauve-souris, opérette de Strauss, Macbeth, L’Orestie dans le rôle d’Electre ou encore Et si on parlait mariage ?, création de ma compagnie regroupant deux pièces courtes de Georges Feydeau que l’on a jouée au Théâtre des Blancs Manteaux pendant 2 ans et en Avignon. Suite à cela, j’ai eu l’opportunité d’intégrer une nouvelle compagnie pour une création riche et originale mêlant chant, danse, théâtre du corps, Grec cherche Grecque, au Vingtième Théâtre. J’y interprétais notamment un rôle chanté. J’ai également tourné dans quelques court-métrages et publicités.

R.S : Tu parles le wolof ? Ça n'est pour le moins pas banal. D'où cela vient-il ?

J.J : Je suis née et j’ai grandi à Dakar au Sénégal jusqu’à mes 18 ans. Je suis d’origine libanaise et il y a une diaspora libanaise en Afrique de l’Ouest, au Sénégal notamment. D’où le fait que je parle le wolof, principal dialecte au Sénégal !

R.S : Tu dis par ailleurs pouvoir prendre un accent moyen oriental (libanais, syrien, irakien, égyptien...). Cela t'a-t-il déjà servi ? Je pense que c'est un atout qui peut être précieux dans le doublage.

J.J : Oui, cela m’a déjà servi pour quelques jolis rôles. Et c’est en effet un atout qui me permet d’apporter ma touche personnelle et qui m’a donné l’opportunité de faire de belles rencontres. D’autres encore à venir j’espère.

R.S : Comment as-tu commencé le doublage ?

J.J : J’avais eu beaucoup de bons retours sur ma voix chantée mais aussi parlée et un jour, en pleine session chant avec un guitariste, j’ai eu une sorte de flash. Comment mêler ma voix et mon jeu d’actrice sans pour autant chanter ? Et là je me suis dis : "le doublage !". Quelques semaines après, je me formais. Et j'ai ensuite eu la chance que certains directeurs artistiques me fassent rapidement confiance et me donnent l'opportunité de travailler. Je les en remercie !

R.S : Pourquoi avoir choisi de faire une formation ? Pour te perfectionner où l'as-tu faite en amont ?

J.J : Je l’ai faite en amont. Je ne savais pas vraiment comment le doublage fonctionnait et je voulais avoir quelques outils en mains avant de me lancer.

R.S : Comment voyais-tu cette branche de la profession avant de travailler en doublage ?

J.J : Sincèrement, je n’avais aucune idée de comment cela pouvait être. Plus jeune, je regardais les films en VF et, devenue comédienne, avant de décider de pratiquer le doublage, j’avoue que je ne m’étais pas posé la question. J’avais juste eu quelques échos de copains comédiens qui étaient allés démarcher et je voyais les studios comme d’énormes bunkers inaccessibles avec une queue de comédiens à attendre que le videur veuille bien les laisser entrer. Un peu comme en boite de nuit... :) et, une fois dedans, un monde un peu sombre et futuriste plein d’écrans où l’on se sent perdu sans savoir à qui parler... Le contraire de ce que j’ai pu expérimenter en y allant !

R.S : Quels sont tes loisirs ?

J.J : J’en ai beaucoup ! Je suis sportive, je pratique le tennis, aujourd’hui pour le plaisir mais je l’ai pratiqué pendant 10 ans en compétition. J’aime le sport en général, le padel, le badminton, le cross training... J’aime l’art : le théâtre, le cinéma, la peinture, la musique, la littérature, la mode, la sculpture, la photographie. J’aime voyager et découvrir de nouveaux pays, d’autres cultures. J’aime la mer, la nature, danser, chanter, manger, voyager, apprendre et découvrir de nouvelles choses, me balader dans Paris, passer du temps en famille et entre amis. La Vie quoi !

R.S : Merci beaucoup Jessica.

J.J : Merci à toi Reynald !

Interview de juin 2019
Top