RSDOUBLAGE
contactez-nous

Yannick Jaspart

Doublage

cinéma
2018
cinéma
2017
Breathe (Mécanicien)
série
2016/....
Berlin Station (Agent de site noir)
série
2017/....
The Son (Anders)
série
2014/....
série
2012/....
Arrow (Officier Crawford)
série
2017/....
Salvation (Nelson)
série
2013/....
Ray Donovan (Big Al)
série
2019/....
What/If (Redneck Guy)
série
2019/....
Euphoria (Jesse)
série
2014/....
série
2014/....
série
1977/....
Le Renard (Bernd Rotthoff)
série
2016/....
Nobel (Magne Soras)
série
2019/....
What/If (Carl Baker)
série
2011/....
série
2014/....
Chicago Police Department (Inspecteur Keith O'Brien)
série
2017/....
The Sinner (Rick)
série
2017/....
The Son (Joey Dickerson)
série
2016/....
The OA (Lionel)
série
2019/....
Gentleman Jack (William Hardcastle)
télévision, VOD & DVD
2019
série
2005/....
Grey's Anatomy (Chris Duran)
série
2017/....
The Sinner (Garrett)
série
2016/2017
série
2016/....
Riverdale (Dr. Patel)
série
2014/....
Chicago Police Department ('Big Frank' Bennett)
série
2014/....
NCIS : Nouvelle Orléans (Jacob Bell / Jacob Landry)
série
2013/....
Ray Donovan (Billy Till)
série
2016/....
Berlin Station (Metin Burakgazi)
série
2018/....
New Amsterdam (Josef Payet)
série
2014/....
série
2011
série
2016/....
série
2015/....
Supergirl (Domingo)
série
2015/....
Supergirl (Marcus)

Formation

2011 Atelier "Face à la caméra" dirigé par Elric Colvarel Garcia et Ani Hamel (Aire de jeu)
2009 Stage "L'acteur face à son personnage – l'acteur face à son partenaire" animé par Ani Hamel (Kissani Films)
2008 Stage "L'acteur et la construction du personnage – l'acteur face au texte" animé par Ani Hamel (Kissani Films)
2003/2006 Cours Florent : Michèle Harfaut, Christophe Lamotte, Hervé Falloux, Frédérique Farina, Daniel Cling, Luc Gallissaires, Hélène Marty

Cinéma

2005 "Qui de nous deux ?" réalmisé par Charles Belmont, dans le rôle d'Harry. Pyramide

Courts métrages

2008 "Ennemis" réalisé par Philippe Lee, dans le rôle du Sergent. Falm prod.
2006 "Les amis de ma soeur sont aussi mes amis" réalisé par Daniel Cling
2005 "L'enterrement" réalisé par Christophe Lamotte, dans le rôle de Yann
2005 "Désintoxication" réalisé par Chloé Mauduy, dans le rôle du toxicomane. CLCF
2004 "L'enjeu" dans le rôle du patron du club. CLCF

Histoires courtes

2013 "Recovered Memories" réalisé par Mathieu Demy, dans le rôle de Bruno. Saison 2

Langues

Anglais lu, parlé, écrit

Moyens métrages

2006 "Approche-toi" réalisé par Martin Noboa, dans le rôle du Mari

Musique

Guitare (bon niveau)

Publicités

2017 "Matmut" (TV / internet) réalisé par Arnaud Roussel. 109
2013 "McDonald's "Narnia"" (TV / internet) réalisé par Jérôme Langlade. Quad
2011 "Malakoff Mederick" (internet) réalisé par Matthias Negrello. ADkeys
2011 "Chemiseweb.com" (internet) réalisé par Cédric Dosne. E-Volve Prod.
2011 "FEPEM Le double des clefs" (Web & radio) réalisé par Cédric Dosne. Grand Union Prod.
2010 "Le pneu Midas" (TV / internet) réalisé par Arnaud Roussel. Why us Prod.

Radio

2018 "L'appel des Abysses" réalisé par Baptiste Guiton, Ambiances. Fiction Radio France

Télévision

2013 "Teaser programme "Le Duc" réalisé par Vito Ferrerri, dans le rôle de Slipman. Aprile Productions
2007 "Une lumière dans la nuit" réalisé par Olivier Guignard, dans le rôle du Lieutenant de police. Mercredi films
2007 "Groland" dans le rôle du journaliste. NPA
2005 "Savoir plus sciences" dans le rôle du jeune couple. France 2
2004 "Le choising" dans divers rôles. Loribel

Théâtre

2007 "N'ayez pas peur" mise en scène de Robert Hossein
2007 "Le songe d’une Nuit d'été" de W. Shakespeare - mise en scène de Nicolas Luquin, dans le rôle de Nick Bottom. Compagnie le bois bleu
2006 "Ben-Hur" mise en scène de Robert Hossein
2006 "Petits rôles" de Denise Bonnal - mise en scène de Frédérique Quelven, dans le rôle de Johnny. Scène ouverte au 4éme salon théâtrale de Saint Sulpice
2006 "De si bons amis" de Joe Penhall - mise en scène de Delphine Grimaud, dans le rôle de Richie
2006 "La Tempête" de W. Shakespeare - mise en scène de Nicolas Luquin, dans le rôle de Stephano
2006 "L'échange" de Paul Claudel - mise en scène d'Aude Ollier, dans le rôle de Louis Laine
2006 "Eaux dormantes" d'Eugène Durif - mise en scènde d'Hélène Marty & Yannick Jaspart
2006 "Amour et autres contrariétés" mise en scène d'Hervé Falloux, dans divers personnages. Textes sur l'amour
2005 "La Provincial Marivaux" mise en scène de Pauline Mandroux, dans le rôle de Monsieur Derval
2005 "La ville" mise en scène de Michèle Harfaut, dans divers personnages
2004 "Montserrat" d'Emmanuel Roblés - mise en scène de Pauline Mandroux, dans le rôle de Moralès

Divers

2001 Obtention du diplôme SupGeco Commerce et distribution au sein du groupe SupdeCo La Rochelle (17), (titre homologué de niveau Bac+3)
1999 Obtention du Baccalauréat série Economique et social, au Lycée Jean Moulin de Montmorillon (86)

Interview

R.S : Bonjour Yannick.

Y.J : Bonjour Reynald.

R.S : Comment s'est fait le passage d'un baccalauréat série économique et social et d'un diplôme commerce et distribution à la comédie ?

Y.J : Mais le plus simplement du monde... La réalité c’est que lorsque, adolescent, j’ai évoqué auprès de mes parents mon désir de devenir comédien, c’est plutôt un silence inquiet qui a suivi mon annonce. Malgré tout mes parents avaient à cœur de me laisser suivre ma voie, mais ils avaient quand même besoin d’être rassurés face à un choix de carrière qui ne promet pas a priori la stabilité. Le deal a alors été assez simple : j’obtenais un diplôme de mon choix et ensuite je pouvais faire ce que je voulais. C’est donc ce que j’ai fait, mais pour être parfaitement honnête avec toi, le choix d’intégrer SupdeCo n’est dû qu’au fait que l’école était à La Rochelle et que je trouvais agréable d’y passer quelques années.

R.S : Tu n'as pas eu le sentiment de lâcher une voie relativement sûre pour un parcours professionnel beaucoup plus aléatoire ?

Y.J : Bien sûr que si mais ce n’est pas la question qui se posait. Quand on a le désir d’exercer un métier artistique quel qu’il soit, c’est je pense impossible de ne pas au moins essayer, sinon on se condamne à une vie de regrets et de frustrations, car on ne cessera jamais d’y penser. Donc la "sécurité" professionnelle au prix d’une vie passée à faire quelque chose qui ne nous passionne pas en pensant à ce qu’on aurait peut-être pu faire, c’est un peu cher payé quand même... Enfin ce n’est que mon avis.

R.S : Outre le Cours Florent, tu as suivi plusieurs stages de jeu. Etait-ce indispensable, à tes yeux ? Quels bénéfices en as-tu tirés ?

Y.J : Je ne saurais pas te dire ce qui est indispensable ou pas. Ce qui est sûr c’est que ces stages m’ont permis d’appréhender autrement le jeu. C’était des approches différentes de celles que j’avais connues au cours de mes années à Florent, et en ça j’y ai trouvé de réels bénéfices. C’est un peu comme en cuisine en fait. Les cours Florent m’ont donné un socle solide et les stages des petites recettes supplémentaires. Ensuite à moi de créer mes plats en utilisant ce que j’ai appris et ce que j’apprends encore.

R.S : Comment as-tu fait tes premiers pas dans le doublage ?

Y.J : C’est une rencontre avec Marie-Christine Chevalier, c’est elle qui m’a fait débuter dans ce métier et je l’en remercie vivement. Elle m’a permis d’assister puis de faire quelques ambiances, et enfin des rôles. Ensuite j’ai eu la chance de rencontrer encore d’autres D.A. qui m’ont fait confiance comme Thierry Wermuth, Philippe Blanc, Elisabeth Fargeot, Marie-Eugénie Maréchal et bien d’autres... bref que des gens formidables.

R.S : Etait-ce une discipline que tu envisageais déjà lorsque tu as choisi de te lancer dans ce métier ?

Y.J : Absolument pas, je n’y avais jamais pensé. Comme tout le monde, ce que je voulais c’était jouer. D’ailleurs, et c’est bien dommage, on n’abordait jamais cette discipline dans les cours et je ne crois pas qu’on l’aborde encore aujourd’hui, il faut passer par des organismes spécialisés. Je pense que c’est une erreur, car c’est un travail de comédien qui demande beaucoup de technique et d’efficacité et il ne serait pas vain de l’aborder dans les formations théâtrales au même titre que la danse, le chant, le travail face à la caméra... qui eux font partie du pot commun.

R.S : N'est-il pas frustrant de rester dans l'ombre et de prêter sa voix à un autre comédien qui, lui, est dans la lumière ?

Y.J : Ah, c’est la grande question qu’on pose souvent ! Pour ma part je n’ai aucun problème avec ça. D’ailleurs les comédiens qui prêtent leur voix jouent également au théâtre au cinéma et à la télé.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

Y.J : Outre le fait que j’aime regarder des films (ce qui n’est pas très original pour un comédien), je passe mes loisirs à jouer de la guitare, voyager avec ma fille, passer du temps avec mes potes (je suis très bande de copains), faire un peu de sport et à jouer au flipper.

R.S : Merci beaucoup Yannick.

Y.J : Merci à toi Reynald.

Interview de juillet 2019
Top